Mes galères administratives

Patience et obstination

Un parcours PMA demande deux qualités essentielles: l’obstination et la patience. L’obstination, j’en ai à revendre. En revanche, la patience, ce n’est pas vraiment mon truc. Remarquez, au bout de deux ans d’essais bébé infructueux, c’est une qualité que je commence à acquérir. Contrainte et forcée !

Depuis une semaine, j’ai un objectif simple: prendre rendez-vous avec le premier nom sur ma nouvelle liste de potentiels Sauveurs. Un gynéco qui voudra bien accepter le « cas désespéré » que je suis pour une nouvelle tentative de FIV. Prendre un rendez-vous avec un médecin, c’est pas difficile, me direz-vous. Il suffit de décrocher son téléphone. Et bien en PMA, faire des bébés, c’est plus compliqué que la normale, obtenir une consultation aussi !

Déjà, il faut réussir à joindre le secrétariat. Premier coup de fil mercredi 6 janvier. Le répondeur m’informe que le service est « exceptionnellement » fermé jusqu’à vendredi matin. Ok deux jours à attendre, c’est gérable ! Vendredi matin, ça sonne… dans le vide. Vendredi après-midi, mon nouvel ami le répondeur susurre à mon oreille que le service est en réunion. « Rappelez lundi. » Lundi, déplacement pour le boulot. Je n’ai pas cinq minutes pour appeler. Mardi, en revanche, je suis bien déterminée, j’aurais mon rdv avant la fin de la journée. J’ai trouvé une salle de réunion où je peux passer mes coups de fil au chaud et tranquille, je ne vais pas m’en priver. Je laisse sonner cinq bonnes minutes. Hourra, la secrétaire décroche. Je lui indique que je souhaite prendre rdv pour une première consultation. « Et vous êtes recommandez par qui ? » Je me perds un peu dans mes explications entre ma gynéco de Paris et le cousin de mon homme. Elle m’interrompt au bout de 15 secondes: « ah mais ça ne se passe pas comme ça madame ! Pour les premiers rendez-vous, faut que vous appeliez un autre numéro pour qu’on vous envoie un questionnaire médical à nous renvoyer et ensuite seulement on fixera une date. » La douche froide ! C’est comme dans un jeu télé, y’a une épreuve de présélection !

J’appelle le second numéro plusieurs fois avant que quelqu’un daigne décrocher. La personne prend mon nom, mon adresse et m’informe qu’une fois le dossier retourné il y a deux à trois mois d’attente pour enfin voir le médecin. « En ce moment, les premiers créneaux sont en mars-avril. » Deuxième douche froide, même si celle-ci était plus attendue ! C’était mardi. Aujourd’hui, jeudi, toujours pas l’ombre d’un questionnaire médical dans notre boîte aux lettres. Je sais, il faut que je sois patiente !!!!!!

J’avoue, ces déconvenues ont un peu entamé mon « fighting spirit » de ces dernières semaines. Mon parcours n’est pas près de s’arrêter… Mon dossier médical n’est pas simple et ce questionnaire ne me dit rien qui vaille. Sur le papier, je n’ai guère de chances d’être admissible et j’aimerais bien plaider ma cause à l’oral ! Alors, avec mon homme, on a étudié les diverses stratégies possibles: appeler le Cousin, passer directement au deuxième nom de notre liste… Comme d’habitude, mon homme est confiant, moi moins ! J’ai envie de courir deux lièvres à la fois et d’appeler le 2ème nom. Lui préfère qu’on fasse les choses dans l’ordre, qu’on examine d’abord cette piste, même si ça prend du temps.

Mais quand même, si je comprends très bien que la PMA soit un marathon médical, j’ai beaucoup de mal à accepter qu’elle soit aussi un casse tête administratif. On pourrait au moins nous faciliter la vie de ce côté-là.

Et voilà, je suis de nouveau en colère !!

Publicités

13 réflexions au sujet de « Patience et obstination »

  1. Merci les filles !

    C’est longggggggggg !! Toujours rien dans la boîte aux lettres et je ne sais toujours pas quelle stratégie adoptée: appeler le deuxième médecin, rappeler la première… Ca m’agace. J’ai peur qu’on prenne la mauvaise décision alors on n’en prends !
    Je sais qu’on n’est plus à une semaine près mais c’est tellement frustrant cette impuissance !

    En fait non seulement je suis impatiente mais en plus je déteste dépendre des autres ! Mais là, je n’ai pas le choix !

    (bon allez j’arrête de me plaindre pour aujourd’hui ! Ca va, il est 22h55, je prends pas trop de risques !)

    J'aime

    1. Bonjour,

      Je n’ai pas lu l’intégralité de ton blog donc je ne sais pas de quel centre tu dépends… pour nous (centre à Reims), le premier rendez-vous a pris environ 1 mois, plus un autre mois pour tout mettre en place (rendez-vous avec le biologiste, réunion fiv obligatoire, etc…). Ils prennent le parti d’accepter toutes les demandes des 3 départements voisins, donc j’en ai passé des matinées entières à attendre mon tour pour les rendez-vous…
      Je commence les traitements pour une fiv icsi 4 demain. Je te souhaite bon courage, comme tu dis, il en faut des tonnes de patience et d’obstination ! Mais on va y arriver… courage.
      A plus.

      J'aime

      1. Bonjour Lolo,

        Je suis à Paris. Et cela a ses avantages… et ses inconvenients !

        Les avantages, c’est qu’il y a pléthore d’équipes médicales et de Grands pontes à qui nous pouvons faire appel.

        Les inconvenients c’est que c’est difficile de choisir et qu’il y a aussi beaucoup de couples en attente.

        J'aime

  2. Moi ce qui me révolte, c’est la non-compassion des gens. C’est déjà suffisamment difficile à vivre sans que les personnes en rajoutent en étant désagréable ou malcommode.
    Je ne peux pas te donner des conseils pour la patience, je sais pas faire !
    Courage !

    J'aime

  3. Tu dois avoir l’impression de tourner en rond. À ta place, j’aurais envie de secouer la terre entière… C’est pénible ! Bon courage en tout cas, je suis de tout cœur avec toi 🙂

    J'aime

  4. Toujours pas de questionnaire dans ma boîte aux lettres mais beaucoup de réconfort dans vos messages. J’en ai marre d’attendre !! Je vous l’avais dit, la patience n’est pas mon fort !!!

    P’tit bout, je suis passée il y a quelques jours sur ton blog, je ne sais même plus par quel voie et ton histoire m’a bouleversée. Plein de courage pour cette nouvelle année (c encore la période des voeux !). May the force be with you !

    J'aime

    1. Pour ma part j’ai aussi du mal à etre patiente…

      J’ai surtout eu du mal à attendre pendant les 6 mois qui ont séparé la certitude de devoir passer pa la PMA et le premier rendez vous chez le gynéco…

      Maintenant je me considère comme chanceuse, chez le gynéco qui me suit je peux avoir rdv rapidement (15 jours), et ses secrétaires sont toujours là et dispos pour répondre à mes questions…

      J'aime

  5. je suis passée par là…Ces heures à essayer de joindre la secretaire, ce stress quand on sait qu’elle est partie, qu’elle nous a pas rappelé et qu’on doit continuer son traitement…Toutes ces heures à attendre, ces rdv pris longtemps à l’avance la galére! Seule celles qui sont passées par là peuvent comprendre. Après 2 an et demi de traitement, 3 inséminations ( il a fallu que je brusque medecin pour passer à la FIV) et 2 FIV, je suis’heureuse maman de jumeaux. Tu vis ou? moi j’etais suivi à BICHAT dans le 18ème, c’etait bien malgré tout.. Bon courage et surtout continues ton combat
    Ps: je n’y croyais à la dernière Fiv, les docs n’ont plus et voilà….

    J'aime

  6. coucou je découvre ton blog …. c’est clair qu’ils ne font rien pour nous faciliter la vie, déjà que c’est compliqué !! Nous souhaitons changer de centre pour faire des fiv IMSI, appel en décembre, 1° rdv en avril. Mais bon, si c’est le prix à payer !!! Courage. A bientôt

    J'aime

  7. La patience démarre vraiment dès la prise de rendez vous tu as raison.
    en juin, notre gyneco nous dirige en PMA… Et on a eu rdv le 22 septembre…
    C’était horrible.

    Et parfois, il me faut 1 semaine pour joindre une secretaire pour un nouveau rendez vous…
    dingue!

    J'aime

  8. C’est vrai que c’est pénible, ces tracas administratifs ! Un vrai parcours du combattant !
    J’imagine à quel point c’est dur, long, cette impression de ne pas en voir le bout…
    J’espère que tu auras vite ce questionnaire, comme ça tu pourras faire le premier pas et petit à petit, avancer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s