Mes examens médicaux

Step by step

Nous sortons de chez Number two. Je vais essayer de tout vous expliquer mais c’est pas simple. Au moins, j’ai eu une tonne d’informations que j’attendais depuis longtemps. Tout d’abord, je ne vous avais pas tout dit. Si Number two m’a mise sous pilule, c’est aussi pour vérifier le devenir d’un kyste qu’il avait détecté sur l’ovaire droit. Il avait tout d’un kyste fonctionnel mais le gynéco souhaitait vérifier. [Petite intermède « encyclopédie médicale »: après l’ovulation, le follicule se transforme en corps jaune et parfois en kyste fonctionnel. Ce kyste doit régresser une fois l’ovaire au repos.] Je n’avais pas envie d’en parler car je ne voulais pas me polluer l’esprit. Evidemment, c’était peine perdue. Hier, j’étais déjà en train de me dire que j’allais devoir repasser sur le billard et qu’immanquablement je perdrais un ovaire… En route pour le rendez-vous, je me disais  : si je dois me faire opérer, il faut que je tire un trait sur un enfant biologique; si c’est un kyste fonctionnel,  on va y arriver.

Verdict: il s’agit bien d’un kyste fonctionnel. Pas d’opération à l’horizon !
Number two contrôlera à nouveau dans trois semaines (j’ai donc droit à un deuxième mois de pilule !) mais pas d’inquiétude. Ouf !

Depuis le début de notre parcours PMA, les bonnes nouvelles sont toujours de courte durée. Ca n’a pas manqué. Le gynéco a profité de l’échographie pelvienne pour regarder ma réserve folliculaire. Et c’est pas joyeux ! Au repos, une femme a entre 7 et 15 follicules visibles, selon le médecin. [Deuxième intermède « encyclopédie médicale »: dans un cycle sans contraception, l’un de ces follicules mûrit pour donner un ovule.] Moi, j’en ai un seul à l’ovaire droit. L’ovaire gauche semble avoir renoncé à toute activité. C’est dire si ma réserve folliculaire est au plus bas et si la ménopause s’approche à grand pas. Mon insuffisance ovarienne n’est pas une nouveauté mais elle a pris encore plus de réalité ce soir. Nous allons quand même tenter une FIV en cycle naturel (peut-être en juin-juillet, rien n’est encore décidé) mais Number two nous a prévenus: les chances de réussite sont faibles (de l’ordre de une sur dix). Il a alors à nouveau évoqué le don d’ovocytes en ultime recours.

Après ce rendez-vous en demi-teinte, on pourrait croire que mon moral en a pris un coup mais pas du tout (j’en suis aussi étonnée que vous!). D’abord, le courant passe de mieux en mieux avec Number two. J’apprécie ses talents pédagogiques. Personne ne m’avait encore aussi bien expliqué mes soucis, leurs causes et leurs conséquences. Et ça fait du bien de comprendre. Ensuite et surtout, je ne repasse pas par la case « opération »… Ca veut dire qu’on va y arriver… J’y crois !

Edit: la photo est en rapport avec le titre du billet, un revival adolescent !

Publicités

17 réflexions au sujet de « Step by step »

  1. Merci à tous et toutes pour vos encouragements. C’est plein d’ondes positives à engranger. Encore une fois, j’y crois à fond !

    J'aime

  2. step by step ouh baby ! oui, moi aussi j’avais de supers goûts, ado… 😉
    Pour le kyste, c’est une bonne chose, même si c’est pas drôle de devoir prendre la pilule (je sais ce que c’est !). Tu as l’air entre de bonnes mains avec ce médecin, alors tu fais bien d’y croire ! bisous

    J'aime

  3. Bonsoir,

    Ton blog est très sympa et reflète un peu le chemin de bcp d entre nous .
    J suis nouvelle sur ce site… j ‘ai moi aussi une insuffisance ovarienne , a tel point qu on peut même pas faire de FIV , mon taux d’AMH est juste indosable… oui à 3 fois .
    les essais de stimulations avec des doses ( éléphant)de gonal n ont servit qu à me faire grossir … j avais 2 voir max 3 ovocytes.
    La je fais un break et je prends le temps …. le temps de faire « mon Deuil » d être mère de mes propres ovocytes.
    Je remercie ttes ces femmes qui sont prêtesà nous donner espoir d’être maman, même si actuellement l’ai encore du mal à concevoir la chose .
    Mais mon gygy me dit que tt cela est normale et que ça doit suivre un processus d’acceptation…

    je vais laisser passer l été en reflection et puis… insallah comme on dit
    encore bravo pour ton blog
    bye

    J'aime

  4. je croise mes ovaires à moi pour que le mois de juin soit porteur de bonnes nouvelles, parce que fuck les mauvaises, tu as eu ton compte. Bordel.

    J'aime

  5. il t’en faut des tonnes de brouettes de confiance, de foi en medecine, et en espoir, rien de simple, selon le fameux kyste. mais si gygy 2 part en cycle naturel, c’est que c’est plus que possible ….. courage

    J'aime

  6. Si je prends les choses aussi bien, je crois, c’est parce que pour moi, ce n’est pas une nouveauté. Je sais que le côté gauche fonctionne très mal depuis longtemps et je connais les implications de l’insuffisance ovarienne depuis longtemps aussi.

    Avec le temps, on finit par accepter ce qui nous tombe sur la tête, par laisser filer la révolte, même si ce n’est pas facile tous les jours.

    J'aime

  7. Tu as raison d’y croire ma lili!! Je te reconnais bien là…
    Je pense très très fort à vous!
    Plein de bisous

    (pas mal le petit clin d’oeil à nos années collégiennes…)

    J'aime

  8. step by step, un pas après l’autre…
    tant mieux que tu échappes à l’opération !
    et surtout tant mieux que tu aies trouvé le doc qui te convient, avec qui la communication passe bien et correspond à tes attentes.

    comme le disent les autres filles, un ovule suffit alors moi j’y crois !

    bisous.

    J'aime

  9. Vous avez raison, il suffit d’un seul ovule (rajoutons quand même de bonne qualité !) pour faire un bébé. C’est pour ça que j’y crois.

    Et je suis bien d’accord avec toi PMGirl, la vie est drôlement mal faite…

    J'aime

  10. La vie est mal faite… Tu n’as pas assez de follicules et moi j’en ai trop pour qu’un seul se développe. En tout, cas pour le kyste c’est une bonne nouvelle…
    Quand à l’insuffsance, il suffit d’un follicule et d’un embryon (ou en tout cas jessaie de me convaincre aussi).
    Bisous

    J'aime

  11. Tu prends le bon côté de Number Two: toi aussi, tu expliques super bien les trucs compliqués! Et je vois que la technique du « préparons-nous au pire » permet au final d’ avoir quasi de bonnes surprises!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s