et surtout des brouettes

Une fête des mères difficile

Ma mère n’a absolument pas conscience de l’immense cadeau que je lui ai fait en allant au resto avec elle aujourd’hui pour la fête des mamans. Je ne m’en rendais pas compte non plus avant d’être assise à cette table avec mes parents et mon homme. C’est l’un de mes défauts : je fais la forte au point de me mettre dans des situations qui me font plus de mal que de bien.

Et là, ce midi, quand j’ai vu autour de nous toutes ces familles réunies avec grands-parents, parents, enfants, j’ai trouvé notre table bien vide et bien triste. Un sérieux coup de blues m’a envahi. Une sourde colère aussi, surtout quand le serveur nous a accueillies par un « bonne fête aux mamans » en regardant ma mère et moi. « Eh connard, me suis-je dis en mon for intérieur, tu vois une poussette ou un petit bout autour de moi ? Tu crois qu’on l’a laissé tout seul à la maison ? »

J’aurais sûrement mieux vécu la journée si nous étions restés chez mes parents, entre nous. C’est la confrontation avec les autres familles qui a été difficile. Mes talents de comédienne m’ont tout de même permis de ne rien en laisser paraître. Au moins ma mère a passé une bonne journée… C’était sa fête après tout ! (Non je ne suis pas aigrie !)

Edit: je vous rassure, depuis, je suis rentrée chez moi, dans notre cocon, et le coup de blues est passé !

Publicités

17 réflexions au sujet de « Une fête des mères difficile »

  1. Hello les filles!

    Vos commentaires me rassurent sur mes états d’âme! Moi j’ai eu droit à la fête de famille avec ma mère mais aussi sa soeur, mes cousins et leurs enfants! Et ma charmante filleule de 5 ans qui me dit d’un air faussement naîf: « t’as pas de cadeau toi parce que t’es pas une maman! »
    Et na prends ça! Et avec le sourire s’il vous plait, il ne faudrait pas gâcher l’ambiance!

    J'aime

  2. Les mamans séparées du père de leur enfant n’ont parfois pas la chance d’avoir leur enfant avec elle pour la fête des mères, Noël, l’anniversaire de l’enfant… partage oblige ! On vit l’évènement avec ou sans notre trésor et on s’oblige à ne pas être triste parce qu’on sait que demain ce petit être qu’on aime tant rentrera. Tout ça pour te dire que je te comprends, en ayant conscience que ta douleur est plus immense biensûr que la douleur d’un mère face à l’absence momentanée de son enfant. Je te comprends dans ces moments en public où je me sens seule, où je regarde cette petite fille avec sa maman au parc, au Mc Do, dans la rue, qui me fait penser fort à la mienne. Je te soutiens. Grosses bises.

    J'aime

  3. Bonjour ou plutôt Bonsoir

    Ca fait un petit moment que je te lis sans me manifester !
    Mais aujourd’hui en lisant un article j’ai pensé à toi. Céline Dion enceinte et expliquant qu’elle s’était tourné vers l’acupunture! Du coup je me suis tiens c’est positif ça pour toi!

    Voilà je voulais te souhaiter bon courage pour la suite

    J'aime

    1. Ouahou, ça c’est de l’info !! Merci beaucoup !

      Je n’aime pas beaucoup les chansons de Céline Dion mais je lui reconnais un mérite immense, celui de parler ouvertement de la PMA. C’est la seule star qui fait ça, ce n’est pourtant pas la seule à y avoir recours vu le nombre de grossesses après 40 ans chez les pipoles !

      J'aime

      1. En effet, on a pu suivre ces essais, même ceux qui n’ont pas fonctionné!

        En tout cas, ça donne de l’espoir …
        Il faut continuer d’y croire!
        Bon courage

        J'aime

  4. c’est vrai que c’est une journée difficile pour toutes celles qui n’ont pas d’enfants. J’espère que très vite un petit marmot viendra te souhaiter une bonne fête et te redonnera le sourire. Courage. Bizz

    J'aime

  5. Merci les filles mais j’ai quand même du mal à considérer la fête des mères comme une fête pour moi. Bon, je vais quand même en parler à mon homme pour avoir un cadeau, un peu en retard ;-p

    Et puis de toutes façons, la fête des mères, c’est rien qu’une fête commerciale, non ?

    J'aime

  6. On a toutes pensé à ca hier, et on aurait toute voulu que se soit notre jour aussi. Mais dans ces cas là je me dis que certaines mères n’en sont pas et que d’autres (nous en l’occurence) le sommes complètement dans notre tête et c’est déjà beaucoup.
    Alors bonne fête en retard.

    J'aime

  7. c’est vrai, ces moments sont difficiles pour nous cette fête des mères … J’avais essayé de lancer des messages subliminaux à mon chéri  » sur le thème : bouhouhou personne ne va me souhaiter ma fête des mères…(en espérant que lui percute et m’offre un petit truc – une rose du jardin aurait fait l’affaire – pour ma fête de futur maman) et là réponse du mâle : beh oui je sais bien mais il faut être maman pour ça !!!! grrrmmff Il faut que je me rappelle qu’un homme c’est simple, basique… et que les messages subliminaux c’est inopérant; avec eux il faut y aller direct !!!

    J'aime

  8. C’est vraiment pénible la fête des mères. Heureusement on a évité les fêtes de famille et c’est tant mieux… Là, je commence à redouter la fête des pères… Bisous

    J'aime

  9. Je lis ton blog avec intérêt car ma meilleure amie est dans ton cas. Ton message fait écho à ce qui m’est arrivé vendredi soir : fête des voisins, je discute avec mes nouveaux voisins qui viennent d’acheter un appart de 4 chambres et donc, assez naturellement; je leur demande si ils ont des enfants (je n’en voyais pas alentour, mais je n’ai pas tilté). Réponse d’une voix un peu blanche : ils sont mariés depuis 9 ans et n’arrivent pas à en avoir. Dans ce cas-là, je me demande souvent comment faire pour moins blesser les mamans en devenir avec nos marmots. D’autant qu’ils ont l’air très sympas et j’aimerais faire plus ample connaissance. En fait, c’est pas toujours facile…Heureusement, au moins, elle me l’a dit carrément, sinon j’étais bonne pour enfiler les bourdes…

    J'aime

    1. Merci Elise ! Franchement je n’ai pas de recettes à te donner. La PMA nous fait vivre des émotions pas faciles. Reste naturelle et compréhensive, c’est le mieux !

      A bientôt !

      J'aime

  10. Si je peux me permettre… Moi j’ai la chance d’avoir 3 marmots qui m’ont souhaité une bonne fête, mais j’ai quand même un pincement au coeur, parce que ma maman à moi est partie il y a 5 ans… Profite de la tienne, vois ce que tu as plutôt que ce qui te manques (je sais c’est vrai pour moi aussi et c’est difficile)

    J'aime

    1. Tu as raison, Melly. C’est aussi pour ça que je suis tout de même aller au resto avec ma mère. De toutes façons, c’est toujours le problème avec ce type de fêtes rassembleuses (Noël, la fête des mères), ça met toujours en évidence ce (ceux !) qui nous manque(nt).

      bises

      J'aime

  11. pas facile en effet…

    j’ai envie de dire : c’est aussi ta fête. tu es une maman en devenir. je suis sure que tu seras maman un jour prochain, je veux y croire.

    gros bisous.

    J'aime

  12. Allez, pour tout t’avouer, pour moi aussi ca a été dur, surtout quand ma BM, à qui on annonçait il y a deux ans à la fête des mères notre futur mariage, et à celle de l’année dernière celui de son 2eme fils, s’est tournée vers moi pour demander si on avait une bonne nouvelle cette année ??? GRRRRRRRRRRRRRRRRRR !
    Courage, et bonne humeur …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s