et surtout des brouettes

Petits pieds

Actuellement, je l’avoue, j’ai du mal à y croire. La fatigue accumulée, la tentative inaboutie du mois de juin, le dernier dosage d’AMH ont raison de mon optimisme forcené. Dans ces moments-là, il faut tout le soutien de mon homme pour passer outre et poursuivre notre combat. Mais ce week-end, les encouragements sont aussi venus d’une petite fille de quelques semaines aux pieds de velours.

Nous étions à une fête de famille. Grands-parents, oncles, tantes, cousins, cousines, petits-cousins, petites-cousines… Quatre générations heureuses de se revoir pour des retrouvailles bien trop rares. Née il y a quelques semaines, la petite Léa faisait son apparition dans la famille. Comme d’habitude, cette rencontre était pour moi teintée d’autant de joie que de tristesse. Et puis, vers la fin de l’après-midi, samedi, la petite dernière s’est retrouvée dans mes bras à gigoter. Je la berçais tant bien que mal, puis je me suis assise et là le nourrisson s’est recroquevillé sur moi pour finalement s’assoupir. Nous sommes restées près d’une heure comme ça l’une contre l’autre. Elle, endormie avec mon sein en guise d’oreiller. Moi, n’osant pas trop bouger mais continuant à papoter avec les belles-soeurs et cousines. Toute ma mélancolie s’est alors envolée pour juste profiter de l’instant. La petite princesse m’a transmis sa sérénité mais surtout elle m’a rappelé l’essentiel : mon envie profonde, presque viscérale, de prendre soin d’un petit être de ses premiers cris jusqu’à sa vie d’adulte. Elle m’a redonné la motivation qui s’était quelque peu étoilée ces derniers temps. Un fort joli moment. Merci Léa et longue vie à toi !

Publicités

13 réflexions au sujet de « Petits pieds »

  1. Merci pour tous vos compliments. Ca fait plaisir même si je n’ai pas écrit ce billet pour ça. En PMA comme dans toutes les épreuves de la vie, on réagit avant tout comme on peut et pas vraiment comme on veut !

    J'aime

  2. Quelle force de caractère! C’est beau, c’est doux, c’est plein de sagesse, d’indulgence et surtout plein d’espoir…

    Moi je ne suis pas – encore – capable d’avoir ce recul ; la vue d’un ventre rond ou d’un bébé, m’arrachent encore des larmes.

    Merci de ce joli message

    J'aime

  3. J’adore ce post.
    ça n’a surement pas été facile pour toi de profiter de ce moment, et tu l’as fait pourtant. chacun(e) réagit comme il le peut dans ce genre de situation, mais je trouve ta réaction belle et pleine d’espoir.
    merci de l’avoir partagée avec nous. bisous.

    J'aime

  4. J’ai connu un moment comme ça également. C’était magique, surtout qu’au vu de mon moral je ne m’y attendais vraiment pas. Et pour une fois, ce n’était pas une larme de tristesse que j’ai séché 😉
    Bises

    J'aime

  5. Bravo!!! Tu as su prendre le meilleur de cette rencontre, Quelle sagesse!!

    J’ai encore du mal, le coeur qui se tord, une vague envie qui monte et que je tente de réprimer….Ton billet m’a émue, cela m’a rappelé tant de situations…..

    J'aime

  6. Quel beau récit! Moi, aussi je trouve les petits petons de velours irrésistibles ainsi que l’abandon d’un nouveau-né s’endormant dans mes bras…
    Merci pour cette émotion partagée!

    Je pars dans quelques jours à l’étranger jusqu’à la mi-août. Mes connections à internet seront sporadiques mais cela ne m’empêchera pas de continuer à penser à toi et à croiser les doigts!!

    Bises

    J'aime

    1. très belles vacances à toi, profites-en pour te ressourcer et t’inquiète dans deux semaines ce sera mon tour et le blog prendra lui aussi du repos.

      A tres bientôt, bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s