et surtout des brouettes

Un mois après…

La fausse couche a eu lieu il y a un mois. Une éternité. Vous avez remarqué comme le temps a tendance à s’allonger quand ça ne va pas fort. Ce fut un mois avec plus de bas que de hauts, un mois de torrents de larmes, et de rire aussi les jours où le quotidien a repris le dessus. Mais depuis quelques jours, j’ai passé un cap, je vais mieux (pourvu que ça dure). Il ne s’est pourtant rien passé de spécial : une petite satisfaction professionnelle, un week-end réussi… Rien de plus.

J’ai tout de même encore du mal à me projeter. Je ne sais pas quand et si il y aura une prochaine FIV, quand et si il y aura une grossesse, quand et si il y aura un bébé. Il faut attendre les résultats. Et avant les résultats, attendre le retour de couches (mes règles quoi !) qui ne devrait plus tarder maintenant.

J’ai aussi des difficultés à reprendre espoir. Il y a deux semaines, je suis allée voir la remplaçante de mon ostéopathe (qui est enceinte, tout comme la pharmacienne, oui je sais, ça n’a rien à voir ! ), j’ai dû lui expliquer mon dossier médical (j’ai sans doute été la patiente la plus fun de la journée). Elle a écouté puis posé cette question :

– Croyez-vous encore à vos chances de tomber enceinte ?

– Oui, lui ai-je répondu après un moment d’hésitation tout de même, sinon je ne subirais pas tous ces protocoles.

– Non mais croyez-vous à vos chances de tomber enceinte naturellement ? C’est possible, c’est arrivé une fois.

Et là, je n’ai guère hésité pour lui répondre: « non, je n’y crois plus. » Et c’est vrai, je n’y crois plus vraiment, même pour la FIV, j’ai du mal. Tellement de barrières se dressent devant nous…

2011 devrait nous fournir des réponses. Je pensais déjà ça pour 2010… et pour 2009.

Finalement, je vais mieux, mais faut pas trop gratter pour voir ce qu’il y a en dessous. Restons à la surface.

Publicités

16 réflexions au sujet de « Un mois après… »

  1. Merci les filles pour vos soutiens. Ca fait du bien. j’étais partie pour écrire un billet genre « je vais super bien » et puis finalement je me suis laissée aller à réfléchir. C’est ça, faut pas gratter.

    Mais je pense que tout ça est tout à fait naturel.

    bisous

    J'aime

  2. C’est dingue!! Tout le monde est enceinte autour de nous… C’est un peu comme une malédiction… en tout cas, je suis très heureuse que tu prennes du poil de la bête… confiance et espérance. Bisous

    J'aime

  3. j’ai l’impression de me lire il y a qlq mois…
    j’espere sincerement et de tout coeur que toi aussi tu arrivera a passer du bon coté
    la vie ne nous fait pas de cadeau mais croi moi un jour la roue tourne, j’en suis la preuve
    ne perd pas espoir, il y a tjs, tjs une solution

    je t’embrasse fort

    J'aime

  4. tu sais, en Italie, ils ont une expression que j’aime bien : « chi va piano va sano, chi va sano va lontano », alors oui, grattes pas trop parce que ça fait mal et c’est pas bien pour toi, pour vous… ça freine et ça fait pleurer… à chaque jour suffit sa peine, et chaque jour et un jour possible alors, imagines un peu maintenant toutes ces possibilités qui s’offrent à toi !!! oui vous allez y arriver, c’est une évidence ! quand ? là c’est la patience qui joue sur les nerfs… et puis la voie est en partie tracée… faut continuer à la construire… biz

    J'aime

  5. C’est exactement ce que je ressens…. Dans les heures sombres, j’ai l’impression de n’être que l’ombre de moi-même à réussir à vivre et faire comme si tout allait bien … mais finalement les jours passent et voilà, on s’y fait, et on évite de prévoir les choses, de se dire « et si », ou « si jamais »… et on ne se sent pas plus mal!
    Je pense que ce n’est qu’une étape de plus, alors avec une de plus, je me dis qu’on s’approche de la fin, après 3 ans, vraiment on s’approche à grand pas du résultat espéré. Pour moi je me dis le plus dur est fait (examens, doute, colère, pleurs, échec des tentatives, FIV avortée, FC et j’en passe), maintenant on laisse faire et on se laisse guider.
    Mais il faut rester en surface, on aura bien le temps d’oublier tout ça lorsque ce sera bon, pas la peine de s’attarder dessus aujourd’hui… La vie nous offre de très bons moments à partager, il faut en profiter!
    Bon courage, à bientôt!
    Des bisous!

    J'aime

  6. Et si tu essayais la FIV avec implantation de 2 embryons? C’est ce que j’ai fait le 20 octobre dernier. Jeudi dernier j’ai perdu un embryon, c’était terrible bien que prévisible: larmes, peur, désespoir, angoisse de perdre le 2ème embryon. Mais apparemment il s’accroche mon number 2! Je suis au repos, je reste allongée le plus possible, j’ai des nausées terribles, des tiraillements dans le ventre mais je suis heureuse. Je ne perds plus de sang et chaque jour qui passe nous donne un peu plus d’espoir. Voilà, je te souhaite la réalisation de ton rêve en 2011 et tout le courage du monde..

    J'aime

    1. Shupi, je ne savais pas que tu essayais. j’espère que les nouvelles sont bonnes.

      Quant à moi, il ne pourra jamais y avoir deux embryons. Mon corps ne répond pas aux stimulations. C’est pour ça qu’on essaie en FIV-NAT.

      bizzz

      J'aime

  7. Idem ! Profites des petits plaisirs de la vie avant de ré-attaquer pour la FIV en 2011.
    Et bien sûr, les espoirs d’un bébé naturel sont toujours permis.
    tu as déjà été enceinte une fois ! Ce n’est pas rien : ça veut dire que ton utérus a appris et qu’il fera mieux la prochaine fois 😉

    J'aime

  8. Les semaines qui passent deposent du vernis sur notre douleur. Il nous faudra plus de temps pour cicatriser. Seuls les espoirs et les recherches pour avancer permettront de retrouver un veritable sourire. Je te souhaite que la grosse enveloppe de resultats vous permette de retrouver ce sourire rapidement. Ta fiv, j’y crois 1000 fois et ton bébé couette « pourquoi pas »…

    J'aime

  9. T’as raison, gratte pas trop… Je te souhaite plein de plaisirs minuscules pour les jours qui viennent. Ca va le faire, jours après jours.

    J'aime

  10. Il y a ce que disent les médecins, et comme ils ne disent pas que des bêtises, on met plus de chances de son côté en se faisant aider, et puis il y a le miracle de la Vie, qui, parfois, sans aide quelconque, s’impose là où les médecins avaient affirmé que c’était « impossible »… Prends soin de toi, prends le temps dont tu as besoin, et, aidée ou pas, je suis sûre qu’un jour tu porteras et donneras la Vie…

    J'aime

  11. Moi, j’y crois. A la FIV bien sûr… et même au « bébé couette » (moins probable, mais pas impossible).
    Et même si ça prend du temps Lily devra bien un jour admettre que j’ai raison.

    J'aime

    1. Avoir un homme qui y croit pour deux, ça fait du bien (même si pour la forme madame se doit de le traiter comme un grand naïf, ça fait partie du jeu)
      🙂
      Bonne chance pour la suite!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s