et surtout des brouettes

Hypocondriaque

L’infertilité a des effets collatéraux parfois étonnants. Avant, je connaissais à peine le corps médical. J’allais voir mon médecin généraliste une fois par an pour une gastro ou une rhino et je faisais les traditionnelles visites de contrôle chez le gynéco, l’ophtalmo, le dentiste. Point barre. Maintenant, la Sécu doit m’avoir dans le collimateur au vu du nombre de visites chez le gynéco et autres prises de sang au laboratoire d’analyse. Sans parler de ma mutuelle chez qui je dois être fichée dans les dossiers « elle nous demande des sous tout le temps ». Mais l’infertilité a aussi accru mes visites chez les autres médecins. Car je suis devenue hypocondriaque.

Avant Noêl, par exemple, je me suis rendue en urgence chez mon dermato à cause d’un grain de beauté qui me grattait. Je l’ai découvert un beau matin début décembre, celui-là je ne l’avais encore jamais repéré. Et, en plus, il me démangeait… Il n’en fallait pas plus pour déclencher mon imagination débordante. Je suis arrivée chez le dermato, la gorge serrée. Ce serait la mauvaise nouvelle de trop pour clore 2010. J’espérais quand même que je pourrais partir en vacances et qu’on pourrait remettre les examens complémentaires qui n’allaient pas manquer d’arriver début 2011. Au final… Il ne s’agit pas d’un grain de beauté mais d’une petite anomalie de la peau sans gravité (d’une verrue, quoi !) que le médecin a enlevé avec un coup d’azote liquide. Je suis ressortie de là soulagée et un peu honteuse de m’être fait autant de films.

Il ne faut pas aller chercher très loin les raisons de cette hypocondrie soudaine. Jamais je n’aurais pensé avoir des soucis pour avoir des enfants. J’ai toujours eu des règles régulières, je n’avais guère d’antécédents familiaux de ce point de vue. J’imaginais plutôt être dans la catégorie des winneuses, celles qui tombent enceinte dès l’arrêt de la pilule. L’infertilité m’est tombée dessus, comme le ciel sur ma tête. Alors une petite voix au fond de moi me dit que si je n’ai pas détecté ce truc si important, toute sorte de maladies peuvent sommeiller en moi sans que je m’en rende compte. J’essaie que cela ne prenne pas des proportions démesurées mais je me fais régulièrement des flips comme le dernier chez le dermato. La Sécu n’est pas prête de m’oublier…

Edit : la photo c’est pour le plaisir des yeux… Hypocondriaque mais pas insensible… 😉

Publicités

12 réflexions au sujet de « Hypocondriaque »

  1. Ben j’étais hypocondriaque avant la PMA, alors…. Cela dit, ça n’a pas pris particulièrement d’ampleur depuis mais je suis toujours aussi atteinte. L’effet collatéral de la PMA chez moi, c’est que je perds toute confiance dans les médecins…. Chacun son truc ! Bisous

    J'aime

  2. Merci… Je me sens moins seule…
    La PMA m’a également apporté quelques terreurs…
    J’ai déjà fait le coup du dermato pour un bouton bizarre qui est juste une tache.
    Il y a eu aussi la visite au généraliste pour un cancer de l’oreille qui est en fait, bah rien, juste une petite boule de graisse…
    On a eu aussi le cancer du poignet qui était finalement un kyste fonctionnel.
    Bref, je crois qu’on a pas fini…

    Je crois que c’est du aussi aux piqures qui nous donne l’impression d’être malade pour de vrai…

    J'aime

  3. Bonjour Lily,

    J’ai découvert ton blog il y a un mois.

    Comme toi, je souffre à 33 ans d’ insuffisance ovarienne et d’endométriose. Je suis malgré tout aujourd’hui maman d’un petit garçon de neuf mois, après plus de trois ans d’essai, 4 FIV et une FC.

    En bonne maniaque de l’infertilité, j’ai passé ces dernières années des journées entières à labourer internet (avec des recherches comme : « règles et enceinte quand même » etc ;))…Je ne sais pas pourquoi, mais je n’étais jamais tombé sur des blogs de très haute volée sur ce sujet…Et ce n’est que maintenant, alors que j’en ai (presque) fini avec toute cette histoire, que j’ai découvert le tien par hasard, en passant sur le blog d’une ronde.

    Ton blog me touche beaucoup : je le trouve très joliment écrit, très sensible, et je m’y reconnais énormément.

    Et aujourd’hui encore, avec ce post sur l’hypocondrie!

    J’avais sans doute un petit fond hypocondriaque avant, mais il s’est complètement emballé pendant les années PMA : pour tout te dire, je me suis auto-diagnostiquée depuis le début de mes soucis : 1 cancer du sein, une sclérose en plaque, et 1 cancer de la peau (après avoir comme toi observé de trop près un de mes grains de beauté)…Et ce qui était marrant, c’est qu’à chaque fois j’intégrais ces nouvelles maladies à la PMA, du type: oh mon dieu, si je fais une chimio, ça va retarder d’autant ma fiv!

    Voilà; pendant toutes ces années, je n’ai jamais laissé un seul message sur internet. Mais tes posts me parlent trop, pour que je reste silencieuse.

    Je te souhaite beaucoup de bonheur pour la suite.

    Léo.

    J'aime

  4. Tout pareil ma Lily !
    Après ma TEC foireuse, j’ai vu une petite grosseur sur le téton droit et j’ai tout de suite imaginé le pire… En plus, à ce moment là, on avait détecté une tumeur au sein chez une collègue de mon service… Tu vois le tableau.
    J’ai pleuré comme une madeleine en me disant que ça y est la PMA avait eu raison de moi : non seulement elle n’avait pas fonctionné mais en plus elle m’aurait détraquée et flanqué un bon cancer hormono-dépendant. Bref, la loose intégrale !
    Et finalement c’était juste une petite inflammation cutanée du téton qui avait pris le soin de disparaître juste au moment où j’ai pu voir le gynéco…
    Grosse honte mais un grand soulagement.
    C’est vrai que la PMA ça détraque 😉
    Biz

    J'aime

  5. Caramba ce Dr Mamour!!!!
    Et moi innocente que je suis (ou optimiste au plus profond de moi, ou rancunière, bref au choix!) je me dis qu’après avoir vécu un tel enfer et de telles épreuves, la vie ne peut pas être aussi vache et en plus me réserver une autre douleur personnelle, ce n’est pas possible!! Et j’en reste convaincue autant pour toi!!!!
    Et de ce côté-là, vive le système français de prise en charge santé… 😉
    Bon courage pour la suite des évènements!
    Bisous!

    J'aime

    1. Alors là entièrement d’accord, vive la Sécu ! Faut d’ailleurs que je commence à me préoccuper du renouvellement de ma prise en charge à 100%

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s