et surtout des brouettes

Atout professionnel ?

Je me disais l’autre jour qu’il est dommage que nous ne puissions afficher notre parcours PMA sur notre CV. Ca ferait de nous des killeuses dans le monde professionnel. Avec les qualités que nous fait développer ce parcours du combattant, aucun poste ne nous résisterait.

Je verrai au moins trois compétences à mettre en avant.

La capacité d’adaptation. Je sais pas vous, mais moi après deux FIV et quelques tentatives avortées, je peux désormais faire mes piqûres n’importe où à n’importe quelle heure : toilette de resto, laboratoire d’analyse… Pas de souci, je m’adapte. J’ai même entendu l’histoire d’une PMette qui s’était fait une injection d’hormones dans les toilettes d’un TGV. Total respect !

La réactivité. Ah finalement la ponction aura lieu un jour plus tôt et on n’a pas encore acheté les gonados de déclenchement…. Il faut absolument faire une prise de sang dimanche matin alors qu’on avait prévu de partir en week-end… Là encore on s’adapte et on réagit. On court à la pharmacie avant qu’elle ne ferme. On envisage au cas où d’aller dans une officine qui fait nocturne. On part échanger des billets de train en catastrophe. Action. Réaction.

La créativité. J’avoue, je me révèle être une super menteuse. Je peux vous inventer un prétexte de maladie, une raison pour laquelle je dois absolument poser une journée de congés du jour au lendemain sans le moindre souci. Ben oui, à force de dire que j’avais des gastros, mes collègues ont fini par s’inquiéter. Il a bien fallu que je me diversifie. La fois dernière, j’ai fait dans l’infection urinaire. Celle d’avant, je devais accompagner mon homme à une visite d’ophtalmo où il allait faire un fond d’oeil et ne plus rien voir pendant quelques heures… Quand je reviens, je donne mon bulletin d’hospitalisation aux RH, et je continue mon bobard pour mes collègues et mes chefs. J’ai parfois quelques scrupules, surtout avec mes collègues avec qui je m’entends bien et qui se montrent très prévenants à mon égard. Mais je ne peux pas leur dire, sous peine de voir ma carapace explosée à la prochaine mauvaise nouvelle apprise pendant ma journée de boulot (ben oui les règles n’attendent pas que les bureaux soient fermés pour débarquer… ).

Je suis sûre que si je cherchais un peu, je vous en trouverai d’autres.

Mais bon évidemment, on ne mettra jamais notre parcours PMA sur notre CV sous peine de ne jamais oh grand jamais trouver un nouveau job. D’ailleurs, changer de boulot est un peu le cadet de nos soucis. Tant pis… Les recruteurs ne savent pas à côté de quelles wonder women ils passent…

Publicités

19 réflexions au sujet de « Atout professionnel ? »

  1. C’est vrai qu’on devient experte en mensonge (pardon, on devient créative !!)
    et puis toujours dans l’action-réaction, savoir faire face aux imprévus.
    Autre qualité à rajouter : courage et savoir encaisser les échecs (parce que ces échecs-là sont puissants comparés à celui de ne pas décrocher l’avancement ou le poste convoité).
    Des killeuses, on devient !

    J'aime

  2. Et aussi, en vrac:
    capacité d’anticipation et rétroplanning,
    sang froid en toutes circonstances,
    pugnacité au combat,
    autonomie médicale et capacité à chercher de l’info,
    capacité de travail en réseau (ben oui, hein, les filles?),
    savoir reprendre le dessus malgré les coups du sort, capacité à rebondir (terminologie plus professionnelle),
    connaissances de ses limites,

    Bon, on est prêtes pour une mission impossible de guérilla urbaine là non?

    PS: j’ai préparé ma mixture de piqoûse en plein café des halles vers 18h, expliquant au barman un besoin de traitement. Aiguille et mélange devant tout le monde, piqoûse aux toilettes pour n’effaroucher personne…

    J'aime

  3. Je me suis reconnue dans ces mensonges! après les gastros, j’ai invoqué une mammographie, un kyste au sein gauche puis un kyste sur un ovaire, des douleurs dans le ventre suite au retrait du kyste en question, une chute de tension et des bourdonnements d’oreille dû au stress du travail 🙂 ainsi que la chute de ma grand-mère de 80 ans et son opération de la hanche. Je ne suis pas à court d’arguments et je peux t’en trouver d’autres au besoin ;-)))))

    J'aime

  4. C’est tellement vrai ce post!! Et l’organisation: gérer les papiers, les lettres, les taux d »hormones!! Mon homme, lui il est devenu expert en gyneco, il blablate des prblèmes de fertilité à la machine à café….

    J'aime

  5. Enorme ! Très juste cet article
    Moi j’ai fait la piqure d’ovitrelle dans les toilettes d’un avion pour la Thaïlande…

    J'aime

  6. Evidemment Lily a oublié plein d’autres points à mettre sur un CV, notamment la pugnacité et le travail en équipe
    😉

    J'aime

  7. Le mensonge c’est ce qui me donne le plus de mal, je suis certaine que ca se voit sur le bout de mon nez…de là à ce que mon boss d’imagine que je me paie du bon temps pendant ce temps là…

    J'aime

  8. C’est bien vu, et avec humour ! Tu as raison, nous développons un certain nombre d’atouts… J’ajouterai : patience et endurance, en prime.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s