et surtout des brouettes

Chroniques d’une femme infertile – 1

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique : les chroniques d’une femme infertile. Juste des petites anecdotes de mon quotidien pour montrer à quel point le monde dans lequel nous vivons est rude pour l’infertile que je suis (j’ai longtemps hésité avec stérile mais stérile c’est trop dur à écrire…)

Donc aujourd’hui, je suis passée au comité d’entreprise de ma boîte pour chercher mes chèques vacances. Oui je sais, moi je vais chercher mes chèques vacances après les vacances mais le temps de récupérer tous les papiers dont j’avais besoin pour calculer mon quotient familial, l’été était passé… Passons…

La nana me dit alors :

– Ah mais vous avez un quotient familial élevé, vous n’allez pas avoir beaucoup de chèques-vacances. Vous êtes célibataire, non ?

Moi : – non, je suis mariée.

La nana trifouille alors dans son ordinateur et relève la tête satisfaite :

– ah mais oui vous n’avez pas d’enfant, c’est pour ça ! Pas d’enfant !

Elle a insisté bien lourdement. Loin de moi l’idée que je devrais recevoir la même chose qu’une mère de famille nombreuse. Mais si on pouvait juste arrêter de me faire remarquer à tout bout de champ que non, je n’ai pas mis en route ma descendance, ça me ferait des vacances. Justement !

Publicités

29 réflexions au sujet de « Chroniques d’une femme infertile – 1 »

  1. Bonjour à tous
    Merci de nous faire savoir le montant exact que vous désirez emprunter et la durée de remboursement souhaitée.
    Rappelons que c’est un taux de 3% par an sur une période de 1 à 20 ans pour n’importe quel montant.
    Email : forestier.finance@live.fr
    SMS et Whatsapp: +33 756835894

    J'aime

  2. Moi j’ai bien avancé depuis que je vois mon psy sur ce point là, je suis beaucoup moins sensible à ce type de remarque, ce qui m’aurait blessé il y a quelque temps me fait sourire maintenant.

    Ainsi lorsque mon collègue m’a dit l’autre fois « et toi, c’est pour quand? » je l’ai plus ressenti comme une marque d’affection qu’autre chose et j’ai pu lui répondre avec le sourire …
    Et ca l’a fait beaucoup de bien!

    J'aime

  3. je tenterais les réponses ironiques du genre « on a fait comme avec le petit poucet, on les a tous perdus dans la foret »!!
    nooooooooooon, j’oserais pas!! quoi que .. à force de ras-le-bol!

    J'aime

  4. Ah c’est clair que quelle femme infertile n’a jamais entendu un truc dans ce genre… Et je dis « infertile » et pas « stérile » car tu n’es pas stérile, mais infertile. ça peut marcher, tu as déjà été enceinte, tu produis des follicules, facilement fécondables, ce n’est donc pas de la stérilité. Même si notre 100% de la sécu indique « 100%stérilité »…
    Pour cette remarque je crois que c’est surtout une question de sexe. On ne s’étonne jamais qu’un homme de 30-40-45 ans n’ait pas d’enfants, par contre pour une femme c’est impensable. Nous vivons dans une société machiste mesdames! Triste constat!

    J'aime

  5. Houu… Attention à ne pas basculer dans l’aigreur, tout de même… Je ne peux pas imaginer que cette femme ait voulu sciemment retourner le couteau dans la plaie, d’autant plus qu’elle ne savait rien de toi. Ces paroles, certes maladroites, étaient juste étourdies: c’est toi et ton histoire perso qui leur donnent cette résonance douloureuse, pas elle…

    D’autre part, je pense que dire à son entourage la difficulté à concevoir un enfant ne peut que contribuer à alléger le climat autour de soi… J’ai un cousin de mon âge, marié depuis plusieurs années, sans enfant. Alors forcément, la question que personne que tout le monde se pose: Est-ce qu’ils n’en veulent pas ou est-ce qu’ils ne peuvent pas? C’est une sorte de tabou, alimenté par le silence, le leur et le nôtre, car personne n’ose aborder franchement le sujet. Donc je pense aussi qu’un peu de pédagogie pour aider à faire comprendre l’infertilité et le difficile parcours des couples qu’elle touche ne peut que contribuer à la sortir du sombre placard dans lequel on voudrait l’enfermer…

    Et je trouve aussi qu’il n’y a pas de question plus débile que »alors, vous vous y mettez quand? »

    J'aime

  6. J’approuve la nouvelle rubrique.
    Bon on se remue encore le couteau dans la plaie mais en fait ça pourrait faire l’objet d’un livre plus tard à gros tirage histoire de faire un peu de pédagogie justement.
    A cette connasse, t’aurais presque pu lui répondre que TOI tu peux sortir à l’improviste et baiser quand tu veux ou tu veux dans l’appartement.
    Bisous et je te souhaite de bientôt gonfler ton coefficient familial avec des jumeaux 😉

    J'aime

  7. Oui c’est dingue comme le commun des mortels n’aime pas qu’on s’écarte de la norme. Il faut absolument rentrer dans une case, sinon ils ne savent comment faire, comment se comporter. C’est triste quand même… et nous on trinque !

    J'aime

  8. Le WE dernier j’ai eu le droit à « et vous c’est pour quand … remarque, ton copain n’a pas l’air vraiment mur pour être papa !!! »
    Puis, en reprenant le boulot, j’explique à la secrétaire que je vais devoir m’absenter le lendemain matin pour mon protocole FIV : oui, encore et non je ne peux pas prendre mes RDV le mercredi aprem ou le samedi … Que c’est dur parfois de vivre parmi des abrutis !

    J'aime

  9. Et la copine de copine qui te dit lors d un durant lequel toute la table s’est échangée les photos des différents bb : ‘si tu n essaies pas, tu ne sauras pas’… Merci!!! Et ops tu ravales ton sanglot!!

    J'aime

  10. aouch ça fait mal, y’en a vraiment certain qui sont vraiment de gros boulets, et qui nous vexe en 2-2… Franchement c’est dur, c’est une épreuve au quotidien….

    J'aime

  11. Je suis d’accord avec ‘ton homme’. Un peu de pédagogie ça permettrait peut-être de faire réfléchir les personnes qui se permettent ce genre de réflexion (sans méchanceté j’ose espérer).
    Mais j’imagine aussi que ça doit être gonflant de devoir faire de la pédagogie à tout bout de champ…

    J'aime

  12. Lorsque je rencontre des couples sans enfant je ne demande jamais quoique ce soit. Les enfants ne définissent pas un couple. Les choix de chacun sont personnels et ne regardent personne. Ils en parlent, on discute; ils n’ent parlent pas, on discute d’autre chose. Les enfants ne font pas un couple, ils peuvent être le projet d’un couple, ou même le but. Mais au final quand les enfants grandissent et quittent la maison, le couple redevient … un couple.
    (J’espère ne choquer, ni ne blesser personne dans mes propos. Et si cela pouvait être le cas, excusez moi par avance)

    J'aime

  13. On m’a fait la même au CE hier pour les cadeaux de noël.
    « Ah t’as pas d’enfant? Dépêche toi, t’aurai quand même droit à 40€ pour chacun d’entre eux!! »
    C’est ça… Faire un gosse pour 40€/an. très rentable!!

    Ils sont lourds les gens…

    J'aime

  14. C’est toujours agréable !
    Moi, le we dernier j’ai eu droit, de la part du père (un peu lourdingue, il faut bien l’avouer) d’un copain : « Mais vous n’avez TOUJOURS pas d’enfant ! Vous n’en voulez pas ou quoi ?! »
    Qu’est ce que tu veux répondre à ça ? Tu lui suggères de prendre une chaise et tu lui racontes ton parcours PMA dans les détails… Je suis restée comme une conne et j’ai finalement dit qu’on en voulait pas !!!! (et je suis allée pleurer un petit peu dans un coin)
    A mon avis on va être nombreuses à alimenter ta nouvelle rubrique et la surenchère risque d’être énorme.

    J'aime

    1. Franchement, l’approche pédagogique ne me semble pas mauvaise (sans forcément rentrer dans les détails techniques pour le cours d’initiation). D’une part la personne réfléchira un peu avant de sortir une connerie la fois suivante. Et d’autre part cela évite d’entretenir le tabou autour de l’infertilité (nous ne sommes pas des pestiférés, non ?)

      Pour cette rubrique, Lily a déjà quelques anecdotes sous le coude, mais je ne vais pas les dévoiler…

      J'aime

      1. ça m’est déjà arriver de le faire… genre la belle-cousine lourdingue qui m’a demandé plrs fois par msn « et toi c’est pour quand…? » et moi qui répondais jamais… ben une fois j’ai dit qu’on arrivait pas et qu’on faisait des traitements… elle s’est trouvé bien conne et s’est excusée… j’espère qu’elle aura compris… mais suis pas si sure… 🙂
        en tout cas je trouve cool la rubrique :))

        Et quelle cruche c’te nana!!!

        J'aime

  15. Lorsque je bossais au CE de ma boîte, je faisais très attention à ne pas faire ce genre de remarques. On ne connait pas la vie privée de ses collègues alors la prudence est de rigueur.
    Bonne journée à toi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s