et surtout des brouettes

Créer

En attendant de procréer, mon homme et moi nous créons. Je l’ai réalisé il y a peu, un de ces dimanches d’automne où on reste à la maison. Lui était dans la deuxième chambre en train de dessiner, moi sur le canapé en train d’écrire.

Depuis plus d’un an, mon homme prend des cours de dessin… et fait des progrès visibles. Il est rare désormais de ne pas le voir sortir un carnet et un crayon quand il a un moment de libre, dans les transports ou lorsque nous partons en week-end. Il paraîtrait qu’il dessine pendant ses réunions professionnelles…

Moi, j’écris sur ce blog depuis deux ans et demi maintenant. Je ne me vois plus vivre tout ce parcours sans le raconter. J’y puise une force incroyable. Mais, depuis cet été, je me suis aussi lancée dans un projet plus personnel… Bon je vous le dis, mais vous ne vous moquez pas, hein… J’écris un conte pour enfants (que les psychologues de comptoir m’épargnent aussi leurs commentaires sur conte pour enfants, infertilité, tout ça, tout ça…). Cela m’est venu au lendemain de l’échec de FIV3 dans le TGV qui nous conduisait vers nos vacances. Ce monde-ci m’était devenu insoutenable et je n’en pouvais déjà plu de ressasser cet échec. Alors je me suis construit un monde imaginaire que j’essaie de faire vivre, touche par touche. Bon, j’avoue, j’ai des difficultés à trouver des plages horaires suffisament longues pour m’y atteler et le récit a du mal à avancer depuis cet été. Rassurez-vous, je ne prétends pas le moins du monde être la nouvelle JK Rowling, je ne sais même pas si j’aurais envie de le faire lire à quelqu’un quand ce sera fini. Mais, voilà, de temps en temps, je prends plaisir à m’échapper.

Et pour mon homme, il me semble que c’est pareil. Quand il dessine, il ne pense à rien. Et ça fait drôlement du bien…

Créer en attendant de procréer… Un pas si mauvais programme pour patienter…

 

Edit : mon homme m’a autorisée à vous montrer l’une de ses oeuvres. Une reproduction en pastels d’une toile de Monet à Venise . Pas mal, non ?

 

 

Publicités

17 réflexions au sujet de « Créer »

  1. Je dis tout simplement Chapeau! à ton homme pour cette toile, qui est vraiment sublime et douce dans les ton, les dégradés, les fondus… C’est très réussi!!
    Moi j’écris, et aussi je cris, comme aujourd’hui avec ton « épouvantail » ^^
    A très bientôt Lilly, et longue vie à la création en tout genre!
    Bisous

    J'aime

  2. Bonjour,
    Je me souvenais avoir lu quelques passages de ce blog il y a quelques temps. Je sais que vous êtes ouverte à tout donc comme je suis des cours de nathuropathie en ce moment et qu’il parait que ce livre est très bien, je me permets de vous poster le lien. Je ne l’ai pas encore eu entre les mains mais je vais surement l’acheter un jour car mes parents ont mis très très longtemps a m’avoir et ça me tracasse pour ma suite à moi. En attendant bonne continuation !!!
    (Concevoir un enfant, approche naturopathique de l’infertilité
    Samuel Franco) : http://livre.fnac.com/a1963052/Samuel-Franco-Concevoir-un-enfant-approche-naturopathique-de-l-infertilite

    J'aime

  3. Bonjour Lily

    je viens de prendre connaissance de ton blog, et lu quelques posts pour découvrir avec stupéfaction ton parcours vers « la procréation ».

    Je trouve ton initiative très courageuse mais surtout très utile (pour t’extérioriser et pour faire découvrir au monde que parfois faire des enfants ce n’est pas chose facile). Tu t’autorises à traiter un sujet grave avec beaucoup de sang froid et d’humour parfois. Bravo à toi et surtout bon courage dans ton parcours.

    Créer permet de s’évader mais aussi de se construire et de se ressourcer. Continuez tous les deux dans vos créations. Bravo à ton homme (je peinds également et je trouve qu’il a du talent) et pourquoi ne pas nous dévoiler quelques chapitres ou quelques lignes de ton ouvrage!

    J'aime

  4. Vous êtes adorables… Ca nous touche beaucoup. Pourtant l’un comme l’autre ne travaillons pas du tout dans le milieu artistique.

    Je crois que je me suis mal exprimée quand je parlais de « projet plus personnel » car il n’y a pas plus intime que de parler d’un parcours PMA. Je voulais dire plus créatif…ENfin je suis passée à la fiction, quoi…

    bisesssss

    J'aime

  5. Moi j’aime son dessin !
    Bravo, tu viens de rejoindre le club très fermé des écrivains.
    C’est toujours dur de trouver une plage horaire pour écrire. T’inquiètes ! Tu trouveras ton rythme.
    Et puis ça fait du bien au moral surtout…

    J'aime

  6. Créer avant de procréer, ça me semble être une très belle chose. Ton Homme est drôlement doué. Quant à toi j’ai déjà dit à plusieurs reprises comme je suis touchée par tes écrits alors que la PMA m’est complètement étrangère.
    Alors, continuez!!

    J'aime

  7. et vous pourriez même écrire et dessiner/peindre ensemble, après tout une belle histoire pour enfant est toujours accompagnée de belles images, non 😉

    J'aime

  8. Très touchée par le tableau de ton homme et par ton projet à toi. Même si ce blog est déjà un très beau projet.
    Accrochez vous à ce qui peut vous donner des ouvertures autres!

    J'aime

  9. Pendant ma 1ère PMA, je me suis mise au tricot. Frénétiquement, une vraie addiction ! je continue toujours.
    On commence facile et petit à petit les difficultés augmentent, le travail s’améliore et au moins peut on être presque sûr que l’effort sera récompensé !
    Quel que qoit le domaine, la création permet aussi de nous évader de ce quotidien PMesque…
    Vous avez trouvé chacun votre voie, votre échappatoire.
    Je suis impressionnée par la qualité du dessin de ton homme, moi qui n’arrive pas à dessiner une fleur !

    J'aime

  10. Je découvre ton blog via La Fille aux cheveux de lin.
    Cet article me plaît beaucoup, c’est une belle entreprise que de ce lancer dans un projet moins concret, plus doux, ça repose l’esprit.
    Bonne route !

    J'aime

  11. Créer, cultiver le sentiment et la sensation d’être fécond dans le plus de domaines de vie possibles, voilà, je crois, une des clés de tous nos parcours !

    Bravo à ton homme pour son oeuvre, et à toi, pour ce blog, vivant et profond, et pour ce conte en devenir, que tu sauras offrir au monde le moment venu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s