et surtout des brouettes

La FIV fantôme

Neuf mois… Cela fait neuf mois que nous avons eu les résultats négatifs de FIV3. Neuf mois et des brouettes, ce blog n’a jamais aussi bien porté son nom. Quand je décidais de faire une pause en août dernier, je ne pensais pas qu’elle durerait autant de temps. J’étais épuisée physiquement et moralement par une série de FIV menée tambours battants. Il me fallait arrêter ce rythme infernal au risque d’y laisser ma peau, de plonger dans une grosse déprime.

Neuf mois plus tard, j’attends que mon corps veulent bien se relancer dans l’aventure. Je suis encore partie pour un cycle long. Le prochain J1 sera celui du retour en PMA. Fin avril, mai, juin? Je ne sais pas encore quel va être notre calendrier. Petit à petit, malgré Tout, nous nous remettons en action. J’ai eu les résultats de mes analyses. RAS. Mon homme est allé faire son énième spermogramme. Nous attendons les résultats. Je suis retournée voir l’osteo gynéco. Tout est en place. Notre agenda s’est éclairci. Excepté les fêtes de famille et autre mariage prévu de longue date, nous n’osons prendre des engagements.

Neuf mois plus tard, les démarches d’adoption sont en route. Et là aussi, nous attendons. Nous avons reçu un courrier fin mars nous indiquant que notre dossier avait été enregistré et un premier rendez-vous aurait lieu dans les trois mois.

Neuf mois plus tard, je ne me suis pas sentie aussi bien depuis des années. Physiquement et moralement. J’ai la pêche. Bien sûr, j’aurais préféré que cette pause ne s’éternise pas. Bien sûr, j’aimerais être fixée sur notre calendrier. Mais la réalité est là. M’éloigner de la PMA m’a fait un bien fou. C’est bien simple, je revis. La femme a repris le dessus sur l’infertile. Franchement je ne pensais pas que ça serait possible, surtout sans « issue positive » de mon combat. Mon ostéo (pas la gyneco, l’autre… Je suis très entourée en ostéopathes) m’a dit la dernière fois : « la vésicule, c’est la rancœur ». Peut-être que depuis que je n’ai plus de vésicule, la rancœur est partie aussi… Je ne vais pas me lancer dans des analyses ésotériques mais j’ai la sensation d’un nouveau départ…

Je ne sais pas où tout cela nous mènera mais je profite chaque jour de ma pêche retrouvée. Neuf mois plus tard, j’arrive à me dire : et si la fin des brouettes était pour bientôt ? Et c’est déjà une victoire.

Publicités

13 réflexions au sujet de « La FIV fantôme »

  1. Incroyable Lily!
    Quel bonheur de lire ces lignes qui débordent d énergie et d espoir retrouvé!
    Je suis à 7 mois de pause Pma et j aurai pu écrire exactement la même chose que toi. Cela me fait un bien fou, je me retrouve enfin (presque) comme avant je profite des choses de la vie et je suis beaucoup moins triste qu il y a quelques mois et surtout je recommence à avoir envie d enfant et donc le courage de reprendre la route de la fiv! Les échecs successifs m avaient fait perdre de vue l envie de ce bébé. C est très contradictoire comme sentiment…
    Je suis sûre que cette sérénité retrouvée sera très bénéfique pour que ça marche. Je te souhaite plein de bonnes choses.

    J'aime

  2. Je suis toujours autant admirative de toi, ton courage (tu vas me dire que t’as pas le choix), de ton parcourt.
    On a tous des obstacles a franchir dans notre vie, certains sont plus difficiles que d’autres, certains ont des obstacles plus lourds aussi.
    Mais ce dont je suis certaine c’est qu’on a pas tous les même « bagage » pour y parvenir.
    Pensées et Bravo

    J'aime

  3. Je crois que je ne te l’ai jamais dit mais c’est ton titre qui m’a séduite en premier, dans ton blog… j’ai trouvé que tes « brouettes » disaient des tas de choses, avec une simplicité remarquable. Par exemple : des brouuettes vu par certains autour de nous, des tomberaux de chagrin pour nous…
    Bref, vivement la fin des brouettes !

    Et puis aussi, cette sérénité, c’est vraiment chouette à lire, comme ça doit l’être à vivre : bravo !

    Et encore : ton article précédent m’a bouleversée, je n’ai pas su le commenter… mais tu sais, je crois que les gens vivent tant qu’on pense à eux. Puisque tu penses à lui à chaque cerisier en fleur (et sans doute bien plus encore), il est toujours là, tant que tu auras besoin de lui.
    Des bises !

    J'aime

  4. je te souhaite la fin (heureuse) de ces brouettes.
    entamer une nouvelle FIV en étant zen comme tu es, c’est surement ce qu’il y a de mieux.
    mes doigts seront bien croisés…

    J'aime

  5. Oui la fin des brouettes!!!! Ce serait trop bien!

    J’ai hâte d’être dans le même état d’esprit. Moi aussi je prends le large… je ne sais pas pour combien de temps! On s’est donné au moins 6 mois sans rien. On verra si on prolonge ou si on reprend à ce moment là. En tout cas, d’ici là, on essaie de penser à autre chose et de profiter de nous! C’est déjà ça!

    Je te souhaite plein de belles choses!!! Que ces brouettes s’arrêtent là, que cet état d’esprit te permette d’appréhender les choses au mieux!

    bises

    J'aime

  6. Je te comprends j’avais fait 6 mois de pause entre fiv 2 bis et fiv 3 avec juste un intermède de tentative iac… Je crois que c’est important de s’éloigner des échecs pour mieux revenir en pma… Je pense très souvent à toi et je crois(e)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s