et surtout des brouettes

Dino PMette moi, jamais !

Sur les blogs dernièrement (ou peut-être pas si dernièrement que ça d’ailleurs), j’ai vu fleurir ce terme de Dino PMette… Pour celles qui n’auraient pas compris : PMette dinosaure…. Une PMette qui est là depuis longtemps, trop longtemps… Plus de quatre ans et demi d’essais, plusieurs FIV à mon actif, toujours pas de bébé. J’ai tous les attributs d’une Dino PMette… Et pourtant, je refuse catégoriquement ce qualificatif, et même plus il me blesse.

Je ne suis pas un dinosaure, je ne suis pas une espèce en voie d’extinction, je ne suis pas fossilisée… bien au contraire ! Je suis dans la vie, je me débats, j’avance aussi, différemment mais j’avance. J’ai fait un chemin incroyable dans ma tête cette année. Aujourd’hui, une grossesse n’est plus une fin en soi pour moi. Je veux toujours un enfant, et même plusieurs. Mais je pourrais me passer d’être enceinte… Je ne dis pas que j’ai totalement tourné la page, je ne ferai pas FIV4 sinon, mais aujourd’hui c’est une voie parmi d’autres qui s’offrent à moi. Le dinosaure a fait sa révolution, c’est peu de le dire !

Je comprends pourquoi ce terme a fleuri… Il y a derrière une bonne intention même. Celle de distinguer celles qui se débattent depuis trop longtemps et celles qui commencent leur parcours. je le comprends d’autant mieux que, je l’avoue, j’ai de plus en plus de difficultés à me rendre sur les blogs des « nouvelles » ou en tout cas à commenter. Pas parce que je les regarde de haut, pas parce que je me dis qu’elles n’ont encore rien vu. Non ! Parce que ça me fait trop mal de voir le chemin que moi j’ai parcouru depuis la première FIV, parce que je ne souhaite ce parcours à personne même pas à ma pire ennemie, parce que je ressens physiquement toute leur douleur, celle de l’infertilité qui vous tombe sur la tête. Alors je préfère me faire discrète et pourquoi pas le dire, me protéger (en revanche j’essaie toujours de répondre aux mails et de donner mes conseils quand on me le demande).

Bref, je m’egare mais tout ça pour dire que je ne suis pas à une contradiction près. Tout ça pour dire que je n’en veux pas à celles qui parlent de Dino PMettes (souvent elles-mêmes dans la galère depuis longtemps), je ne veux à mon tour blesser personne. Mais je ne me considèrerai jamais comme telle. Je suis une femme en PMA qui fait comme elle peut avec ce qu’elle a, ou plutôt ce qu’elle n’a pas. Une femme infertile, mais une femme quand même. Bien vivante. Et tournée plus que jamais vers l’avenir.

Édit : je répète que je ne veux blesser personne avec ce billet… Juste exprimer un point de vue personnel.

Publicités

17 réflexions au sujet de « Dino PMette moi, jamais ! »

  1. A mon avis c’est le terme de dino s’applique à la « Pmette » et pas à la « femme »… Car au bout d’un moment on a besoin d’être distinguée des « petites jeunes » qui se lancent dans la bataille… J’espère que tu vas bien. Bisous

    J'aime

  2. bon, je me sens dans l ‘obligation de faire de l’explication de texte..
    je fais partie de celles qui utilisent ce terme de Dino, ..
    D’où ça vient? D’un groupe de femmes sur un forum de plus de 35 ans piges et au long parcours…
    Pourquoi ? parce que l’humour et la derision etait dans notre façon de dialoguer et de qualifier nos parcours. Il n’est en rien de désobligeant ou péjoratif.,ni pour nous , ni pour les autres.
    Un dino est voué à l’extinction …ce qui laisse sous entendre sortir de l’infertilité un jour et principalement. En sortir avec enfant.
    Apres , ce terme peu sensibiliser , oui..pourquoi pas…peut etre quand iil est pris comme une piqure de rappel..
    Quand à etre fossilisé…ya de la marge , ce terme là par contre n’est pas utilisé par les « dinos ». une dino a elle aussi une vie entre ses ses souffrances, des amis ,une famille, un job bref…dino du XXi eme siecle..
    Je suis une dinos, une vieille de la vielle, une routarde de la pma….une ancienne etc…des termes il y en a et peut y en avoir 10000…

    Quand ce terme est utilisé, il fait partie d un groupe que se suit , se soutien depuis plus de 4 ans, c’est presque du langage codé….et ce avant toute présence sur la blogo.
    Oui, il y a des nouvelles venues, qui n’en sont pas encore et qui souvent n’en seront pas…et puis il y a celles qui vont rester plus longtemps..
    c’est comme ça.
    On le qualifie ou pas , la réalité ne s’en voit pas changée pour autant.

    Et les « dinos » ne se qualifient qu entre elles car elles ont integré ce terme.
    Elles ne qualifient pas les autres automatiquement..
    Elles sont en général tres tres tres open….

    J'aime

    1. Merci pour cette explication de texte snow, bien utile crois-moi ! Je n’avais pas cette historique et suis tombée sur ce terme en lisant les blogs et à chaque fois j’en avais un frisson, j’ai essayé de comprendre pourquoi.

      Bon c’est sans doute beaucoup de bruit pour rien…. Après chacun ressent les choses à sa façon sûrement.

      Bisous

      PS: je suis trop trop contente pour toi, au passage !

      J'aime

  3. Je suis perplexe…
    Je confirme que le terme de dino-pmette est utilisé par celles qui sont concernées. Ou alors j’ai loupé un truc.
    Moi ce terme ne me choque pas et à vrai dire, je n’avais pas pensé un seul instant que ça puisse blesser quelqu’un.
    Je n’ai jamais pensé au côté « fossile » du terme, jusqu’à le lire sur ton blog ! Pour moi dino = une qui est en PMA depuis loooooooongtemps.
    Et si j’ai déjà utilisé ce terme, c’est uniquement parce qu’il permet de mettre en commun une catégorie de personnes faisant partie de la même « promo » si on peut dire, vivant la même galère, je ne sais pas je trouvais au contraire que ça rapproche mais, à lire ton article, je ne l’utiliserai plus car je ne veux pas blesser les autres.
    Bref c’est un langage de blog, une tournure de phrase, rien qui ait un rapport avec une espèce éteinte et réduite à l’état de fossiles, rien non plus qui n’ait pour but d’éloigner les nouvelles venues… ton article m’étonne, mais je comprends… et j’y penserai 😉

    J'aime

    1. Voilà, je ne voulais blesser personne et ne pas créer de polémique, encore moins condamner à jamais le terme de Dino-PMette, juste évoquer un ressenti.

      Je crois que c’est mon côté rebelle, je n’aime pas qu’on me mette dans les cases.

      Après je suis solidaire à fond de mes copinantes involontaires de galères… Bizzz

      J'aime

  4. Je suis bien d’accord avec toi. C’est un terme que j’ai lu plusieurs fois récemment et qui m’a fait tiquer. Pour ma part je le rattache à d’autres mondes où il y est utilisé fréquemment, comme la politique, et où il est généralement synonyme de « ces dinosaures qu’on a assez vu et qu’on aimerait voir disparaître ». Hmmm, ce n’est pas que je n’ai pas envie de quitter le monde de la PMA – j’adorerais, bien sûr, si la vie me faisait le cadeau d’un enfant! Mais être et demeurer (longtemps) en PMA n’a jamais été un choix pour personne.
    Merci pour ton post.

    J'aime

  5. quand j’ai lu Dino dans ton titre, je n’ai pas tout de suite compris pourquoi, j’ai pensé à Dino, celui-là http://www.youtube.com/watch?v=2AvvbyuKnOQ, et je n’ai pas vu directement le rapport, d’autant que tu m’avais habituée à des goûts plus sûrs…!!!!
    Je n’ai pas encore lu cette expression sur les blogs et effectivement heureusement pour moi!! en même temps quoiqu’il arrive l’une comme l’autre on va bientôt en sortir de la PMA… Bises ma belle

    J'aime

    1. C’est vrai ça la fin de la PMA c’est pour bientôt… Avec un Happy end, je l’espère… Quoique le don c’est aussi de la PMA, non ? Bisez

      J'aime

  6. Moi je fais partie des nouvelles mais je sais que ce terme là (Dino Pmette) ne me plait pas non plus. J’espère obtenir la même chose que toutes les femmes qui passent sur ce blog ou sur le mien. Je ne me sens ni différente ni moins malheureuse que n’importe laquelle d’entre nous. Je sais juste la douleur que c’est de ne pas pouvoir concevoir naturellement. La douleur physique de tel ou tel traitement n’est rien comparé à ce qu’on s’inflige comme torture morale. Chaque femme et encore plus chaque couple a son parcours et son avancement dans celui ci mais ils ont tous en commun le même échec, la même frustration et la même douleur.
    Dans l’attente du bonheur on se souhaite à toutes la même chose, et c’est ce que je te souhaite aussi : tout le bonheur d’être mère et par n’importe quel moyen qui te permette d’y arriver. Bises

    J'aime

    1. Euh… cette idée de comparer le « malheur » des dino-pmettes et des néo-pmettes ne me plait guère.
      Car non, Lily et moi ne sommes pas malheureux :
      – déjà parce qu’on s’aime et que l’on vit ensemble ;
      – ensuite, nos proches – parents et amis – nous entourent ;
      – et puis on est en bonne santé, ainsi que notre entourage ;
      – …
      Bref, on est même plutôt heureux.
      Ce qui nous manque c’est de pouvoir également partager ce bonheur avec nos enfants.

      J'aime

      1. Si je suis tout à fait d’accord avec toi sur notre bonheur d’être ensemble, je ne le suis pas tout à fait sur le début de ton commentaire, mon cher homme. D’accord ce n’est pas une compétition et on ne va pas jouer à qui souffre le plus, mais un parcours de six mois et un de plusieurs années, ce n’est pas la même chose. Bon là, je sens que je m’embourbe dans mes contradictions…

        J'aime

    2. Tu as raison sur cette douleur partagée, sur ce ciel qui nous tombe sur la tête… On a tous envie d’en finir au plus vite avec la PMA…et quand le Happy end tarde, c’est très dur… Bises d’encouragement !

      J'aime

  7. Je ne comprenais pas pourquoi l’expression « dino pmette » me gênait, maintenant oui : tu as raison, il ne faut pas, en aucun cas, se laisser fossiliser !
    (Ceci dit, comme toi, je ne pense pas du tout que les filles qui s’auto-désignent ainsi se fossilisent, hein ! Juste que certaines (toi, moi, et sans doute quelques autres) sont plus sensibles à cet aspect là. Peut-être parce que c’est quelque chose qui, à cause de notre histoire personnelle ou tout simplement de notre personnalité, nous a fait très peur à moment donné ?)
    Bref : dino ou pas dino, parcours court ou parcours long, on finit par sortir de la PMA.
    Il va de soi que je de souhaite la sortie la plus douce, celle qui dit « ça a été long mais ça a marché ». Et très vite, ma belle !
    Des bises

    J'aime

  8. Bonjour Lily,
    Comme toi, cette appellation me « dérange » un peu. Sans doute parce que j’en suis une et que je préfèrerais être autre chose (par exemple, une maman…).
    Et comme toi, je n’en peux plus des blogs qui traitent de PMA. Tu es le seul que je lis encore aujourd’hui. Sans doute parce que je me sens beaucoup de points commun avec toi.
    Je te souhaite tout ce qu’il faut pour FIV4 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s