et surtout des brouettes

De la légèreté

20120715-225458.jpg

J’ai envie de légèreté, de soirs d’été, de rosé frais… Sans arrières-pensées… J’ai envie de retrouver l’insouciance… Je ne me reconnais pas dans cette fille souvent triste en ce moment, un peu dépassée par des problèmes plus gros qu’elle.

Moi j’aime la vie et ses plaisirs, les amis et les rires… Et j’en ai marre d’être la looseuse de service, de me prendre mur sur mur depuis plusieurs années. J’en ai marre de cette ombre sur mon sourire.

Pourtant, cette semaine risque encore d’être bien difficile. Mercredi, règlement de compte à OK Corral avec Number two, vendredi ultime avis de Number four. Encore une semaine décisive… Encore des questions. Peut-être des ébauches de réponses. Encore des espoirs… Et sûrement des désillusions. Je me sens au bout, à bout… J’atteins mes limites.

Alors, pour se donner de l’air, nous picorons des instants de légèreté. Ici un week-end à Saint-Malo. Là le bal des pompiers… En attendant que l’été arrive vraiment… Et la légèreté qui va avec..

Publicités

15 réflexions au sujet de « De la légèreté »

  1. Je voudrais vous rassurer… Je vais bien… Mais je suis sous l’emprise d’une enooooorme lassitude qui ne me quitte pas… Merci pour vos messages, ils me réconfortent toujours un peu plus. Bizzz

    J'aime

  2. La tristesse fait partie de ce parcours mais aussi de la vie en générale. Elle finira par passer. En attendant, vous faire plaisir me parait être la meilleur chose à faire. Biz

    J'aime

  3. Bonjour
    Je me retrouve dans ce post même si mon expérience est différente de la tienne – de la vôtre. Je ne suis pas une PMgirl mais je ne peux pas goûter aux joies de la maternité moi non plus. Je suis comme qui dirait malade… depuis deux ans – évidemment au moment où nous avions décidé de se lancer dans une vie de famille. Je ne peux rien faire qu’attendre de voir si mon corps accepte la baisse de mes traitements. Je suis ma meilleure amie et ma meilleure ennemie. Je ne maîtrise rien, c’est ça que je trouve le plus dur. L’insouciance s’est envolée… Alors comme nous l’avons toujours fait avec mon mari, nous nous faisons plaisir. Nous profitons de la vie en attendant que ce soit notre tour de changer les couches culottes.
    Bon courage à vous.

    J'aime

    1. je ne suis pas une PMgirl, j’ai été malade, mais j’ai déja fait une grande partie de ma vie, votre message AM me touche, me fait me souvenir que la vie est pleine d’embûches, de durs moments, mais de beaucoup de joie (parfois) aussi ! ne loupons rien…..il faut PRENDRE ce qui est possible COURAGE AM

      J'aime

  4. J’en ai marre de cette ombre sur mon sourire.. tu n’imagines pas comme cette phrase résonne en moi. Je t’envoie pleins d’ondes positives, les ondes ca s’oriente et ca se partage à l’infini 🙂

    J'aime

  5. C’est difficile de trouver la légèreté dans ce que l’on vit, dans ce que tu vis. Chaque soir se remémorer les ‘petits riens’ et/ou ‘grands moments’ positifs de la journée, et penser à ceux de la journée à venir. Pour ne voir plus que ça et oublier (dans la mesure du possible) le reste… pour retrouver un vrai sourire et profiter au mieux.
    Je pense fort à toi, à vous deux.
    Bises

    J'aime

  6. Je voudrais bien pouvoir t’envoyer un peu du soleil torride auquel on a droit depuis plusieurs semaine à Rome, pour accélérer l’arrivée de l’été et de sa légèreté.
    Je penserai bien à toi / à vous cette semaine encore.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s