et surtout des brouettes

Ma première mammographie

Il y’a quelques jours, j’ai vécu une nouvelle expérience : ma première mammographie. Ma gynéco (la premiere, la non PMA) me l’avait prescrite quelques mois auparavant. À faire à 35 ans. Elle est comme ça ma gynéco. Prudente. C’est d’ailleurs ce que j’apprécie chez elle. Elle a déclenché le bilan de fertilité dès les premiers signes de bizarreries dans mes cycles. Elle ne laisse pas passer le frottis annuel. Et là, elle a bien noté que l’une de mes tantes est décédée d’un cancer du sein avant ses 40 ans. « Et puis avec toutes les hormones que vous avez prisés », a-t-elle ajouté. Ah, on ne vous avait pas prévenu… C’est le double effet kiss cool de l’infertilité. Non seulement, vous n’avez pas de marmots mais en plus vous risquez de développer un cancer plus vite… Oh évidemment, comme avec toute donnée médicale, rien n’est vraiment prouvé et les études se contredisent, mais bon dans le doute…

Dans le doute, je me suis rendue dans un centre de radiologie spécialisé par un froid matin de décembre. Et je n’en menais pas large. Je me sens plutôt en forme en ce moment, aucune grosseur à constater, mais c’est le sentiment, je crois, qui reste des coups durs passés : tout peut basculer si vite… J’en étais là à psychother de bon matin quand je me suis déshabillée dans la cabine. La manipulatrice radio (que j’ai cru être le médecin pendant un bon moment) me place et me dit : « vous avez des prothèses ? ». Moi, interloquée : « non, pas du tout, ils sont authentiques ». Elle, d’un oeil de specialiste : « ils sont très beaux ! ». Un grand moment de fierté et d’étonnement qui m’a bien détendu, je dois l’avouer. Elle a ensuite pris les quatre clichés, deux pour chacune de ces beautés. J’avais entendu que l’examen était douloureux. Il n’est pas très agréable d’avoir les seins pressés comme des citrons mais c’est très largement supportable.

La manipulatrice m’a ensuite laissée plus de dix minutes seule, le temps d’analyser les résultats. Retour du psychotage garanti ! Le summum a été atteint lorsque la porte s’est rouverte et qu’un autre médecin est entré. Mon cœur a cessé de battre pendant quelques secondes. « Ça y est, ils ont dépêché le grand ponte pour me faire part de la mauvaise nouvelle », me suis-je dit. Mais non ! Elle a rompu le silence très vite pour me signaler que la mammographie était ok. Aucun souci ! J’ai levé les bras au ciel, je l’aurais bien embrassé, mais j’ai ma dignité.

Oui d’accord il faut que je me soigne mais quand même, ils auraient pu me prévenir de comment aller se dérouler l’examen. Je suis toujours sidérée de la façon dont les médecins nous reçoivent. Pour eux, c’est normal, ils font ça toute la journée. Mais moi, je ne savais pas qu’il fallait attendre plusieurs minutes entre la prise des clichés et des résultats, que le médecin venait après la manipulatrice pour donner le résultat… Ça ne coûte pas grand chose et ça change toute l’ambiance. Enfin, la prochaine fois, je saurai comment ça se passe…

Publicités

13 réflexions au sujet de « Ma première mammographie »

  1. Bienvenue dans mon monde… J’en fait depuis l’âge de 34 ans car ma mère et ma gd-mère en sont décédées à 60 ans et ma tante (soeur de ma mère) a 1 sein en moins. Jusqu’à présent je les ai tjs faites, en m’en fichant un peu mais avec quand même l’appréhension du résultat. A ce jour, maintenant que Titi est arrivé dans ma vie, j’ai entamé le processus pour connaitre le % de risque en vue d’une ablation… car hors de question à mon âge et un p’tit bout de subir cette saloperie.
    Alors oui, c’est désagréable, oui on appréhende mais OUI on le fait car ça peut sauver notre peau !
    Pour la petite histoire, pour ma 1ère écho des nénés, j’ai mon document signé par Patrick de Funes, fils de…,qui venait au cabinet se spécialiser avec de nouveaux instruments 🙂

    J'aime

  2. Les manipulateur de radio n’ont pas le droit de donner un diagnostique donc même s’ils voient bien que ça va, ils feront toujours regarder tes clichés par un médecin avant de te le dire (même pour une vulgaire scoliose, c’est comme ça). Sinon, c’est vrai que ça peut basculer très vite mais des cancers à nos âges, ça reste quand même relativement peu fréquent. Mais prudence est mère de sûreté.

    J'aime

  3. Sabine, tu m’ôtes mon commentaire…
    Ils l’ont fait le coup du: on va faire une mammographie pour tout bien contrôler. Et 20′ avant d’avoir les résultats du tout. Là aussi, largement le temps de se faire des cheveux blancs……
    Heureuse pour toi et en plus de beaux seins, la chance!!!

    J'aime

    1. Oui je crois que même si ça les obligeait a répéter la même chose toute la journée à toute les patientes, ce serait quand même la moindre des choses ! Bises

      J'aime

  4. La dernière fois c’était a presque 36 ans. On m’a conseillée un centre ou on sait manipuler les petits seins riquiqui 😉 pas eu mal du tout et c’était ok a part des micro calcifications. Ma mère a eu un cancer du sein alors qu’elle avait une chance minime pour en avoir un : enfants tôt, jamais de PMA, personne dans la famille ayant eu ce type de cancer. Pour moi les chances sont fortes : ma mère avec ce cancer, pas de gosse a presque 38 ans donc si ça marche un gosse tard ( mauvais), PMA en veux tu en voilà ! Je serai donc assez surveillée. Mammographie tous les 3 ans et apres tous les ans. Mais ça reste des statistiques. Malgré la PMA, toi et moi, on l’aura peut etre jamais 😉

    J'aime

    1. Je profite de ce billet pour te signaler que mon blog est désormais privé. surement même qu’il changera d’adresse (je me tâte encore au vu de la gravité de la situation). Donc si tu veux encore me lire, il faudrait m’envoyer ton adresse mail pour que je puisse t’inviter. Biz

      J'aime

  5. En tout cas, c’est une bonne nouvelle: un résultat au mieux!
    Perso je n’en ai jamais fait, et d’ailleurs ça fait maintenant 3 ans que je n’ai pas fait de frotti (depuis que j’ai quitté la France…). Va falloir que je m’en préoccupe un de ces jours.
    Merci de partager ça, comme ça je saurai comment ça se passe le jour où j’irai faire l’examen à mon tour.
    Bises ma jolie

    J'aime

  6. olala ! mais tu rêves ?! ils sont dans leur monde… et quand après la mamo ils te disent…comme si de rien n’était, on va faire une écho quand même… parce que traitements FIV + distilbène + cancers du sein dans votre famille… faut être vigilant… tu hallucines un chouilla 😉 mais bon, à force on se blinde. bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s