et surtout des brouettes

Le blues des 35 ans

20121212-203728.jpg

Je le sais, je le sens, il arrive. Il n’est pas totalement sorti de sa tanière, il reste encore un peu dans l’ombre, mais il rôde. Qui ? Le blues des 35 ans. Je ne vais passer le cap que fin janvier mais la dead Line est déjà en ligne de mire. La période est, il est vrai, propice : les fêtes de fin d’année puis ce mois de janvier peuplé de mes chers fantômes…

J’aimerais pourtant qu’il comprenne que je vais mieux depuis que j’ai lâché l’affaire du biologique, que je ne regrette pas une seule seconde LA décision de l’été, que je sais que je serai mère un jour. Une mère d’une famille un peu différente, mais une maman à 100%.

Mais lui, il s’en fout. Le blues des 35 ans ne voit que le compteur qui tourne et affiche 5. Cinq putain d’années à lutter contre l’infertilité. Faut dire, commencer les essais bébés juste avant ses 30 ans, ça n’aide pas à se détacher de ce décompte infernal. Cinq années qui nous classent dans la minorité de la stérilité, des berceaux vides.

Lui, il ne voit que le temps qui passe, que la vie qui défile. Et il n’a qu’une question en tête : encore combien de mois ? D’années ? Combien de brouettes faudra-t-il compter ? Au final, j’aurais passé entre cinq et X années à devenir mère… Et ça, le blues des 35 ans a toujours du mal à l’accepter…

J’espère le contenir, le maîtriser, qu’il ne s’empare pas complètement de moi dans les semaines a venir. Mais la vérité, c’est que je n’en sais rien… Je ferai avec. Et sans ! Comme depuis cinq ans.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Le blues des 35 ans »

  1. Allez ouste, le blues des 35 ans, va voir ailleurs si on y est!
    Je t’envoie de tendres pensées pour cette fin d’année et ce nouveau cap à passer.

    J'aime

  2. Cinq ans de brouettes et toujours autant de douceur dans tes billets !!
    Je ne peux qu’être admirative…
    Vivement d’autres anniversaires ! Ceux de votre enfant, ceux des années passées ensemble… D’ici là, prends bien soin de toi…

    J'aime

  3. C’est émouvant ce que tu écris là, vraiment joliment exprimé et touchant…On te sait beaucoup de force mais bon sang, s’il pouvait t’offrir un peu de paix et une très bonne nouvelle pour bientôt…

    J'aime

  4. Je comprends tout à fait….
    J’ai passé le cap des 35 ans il y a 15 jours. Pas de blues pour moi et je sais que c’est en grande partie parce qu’elles sont là !
    Je te souhaite la même chose très très vite….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s