Neuf mois....

Sous cloche

20130605-173430.jpg

Depuis le début de ma grossesse, mon homme a envie de me mettre sous cloche. Il me demande 200 fois par jour si ça va, m’interdit de faire quoi que ce soit dans la maison (trop dur !), râle quand on ne me laisse pas la place dans le métro dans les 2 secondes… Il a fallu que je négocie âprement un week-end à la mer en amoureux. Il avait peur que je me fatigue trop… Je vous rassure, j’ai eu gain de cause !

Moi aussi, il est vrai, je suis très prudente. Peut-être trop… Dès que ça tiraille un peu, dès que les sensations ne sont pas tout à fait comme d’habitude, je mets la pédale douce. Cette histoire de béance du col m’incite à rester tranquille, si bien que ces derniers jours, j’avais tendance à ne plus que travailler et dormir.

Et lundi dernier, c’est le beau gynéco qui a décidé de me mettre sous cloche. Une consultation nickel : des analyses de sang aux battements de cœur des petits, tout va bien. « Mais je vous arrête pour que vous vous reposiez », a-t-il asséné. Au départ, ce fut un choc. A peine quatre mois de grossesse, je ne m’y attendais pas. Ensuite, il a fallu gérer le boulot. Entre ce congé maladie et le double congé mat´, je pars quasiment un an. Mais au final, je suis plutôt contente. Je vais pouvoir me consacrer entièrement à mes petits, me reposer, préparer leur venue… Mais aussi bouquiner, écrire, aller au ciné. Et profiter de cette parenthèse qui ne m’arrivera qu’une seule fois. Des moments précieux.

Publicités

23 réflexions au sujet de « Sous cloche »

  1. je suis à 9SA et suis en arrêt jusquà la fin de l’année scolaire ( ce qui, niveau gestion du cogitage d’avant écho d s 12SA, n’est pas super génial, c’est clair!!!). Ca a été difficile à accepter pour moi, mais finalement, le + important, c’est le (Les) bébé(s), non? Pendant longtemps, on se raccroche au boulot comme moyen de faire oublier les galères PMA, ou de s’occuper l’esprit, et puis là, d’un coup, ilf aut changer de priorité et lâcher prise sur le boulot…. mais finalement, c’est hyper bénéfique…. je vois la différence rien qu’avec une mini crevette dans mon bidou, alors avec 2 bébés, et à 4 mois de grossesse, tu en verras certainement le bien faits aussi!:)
    profite:)
    bises

    J'aime

  2. c »est normal qu’il t’aie arrêtée si tôt, c’est à cause de la grossesse gémellaire. Moi aussi j’avais été arrêtée un mois et demi avant le début officiel de mon congé mat, en comptant l’arrêt de travail + congé patho. Je suis très contente pour toi ! Tu vas pouvoir bien en profiter et te reposer. En même temps, tout ce qu’on se prévoit de faire, eh bien on en fait même pas la moitié. Tu vas voir, tu vas avoir les nerfs qui vont tomber en arrêtant de bosser.
    Et sinon on a dû se croiser lundi c’est fou ! Moi j’étais venue pour mon dernier rdv avec ma médecin pour la consult post-accouchement. J’ai vu ton « bon gynéco »!!! J’ai souri et pensé à toi!!!
    Profite, profite, profite à fond ma belle!
    ET sinon, ton gynéco, il se la pète pas un peu, non????!!!!

    J'aime

    1. Oh c’est dommage qu’on ne se soit pas réellement croisé… Et oui le beau gynéco sait qu’il est beau et se la pète. Il n’en est pas moins sympa et à l’écoute, même si franchement débordé.

      J'aime

  3. ecoute ce que te propose ton corps, c’est le mieux. Tu es en arrêt mais pas malade! Le moment de se faire plaisir, no stress, ça aussi c’est important durant cette période. Même tes loulous en profitent.

    J'aime

  4. ça me rappelle mon homme qui voulait me mettre « dans du coton »…
    et je suis comme toi, je m’écoute bcp… je me dis parfois peut être trop mais je ne veux pas avoir de reproche a me faire alors j’ai préféré lever le pied tout comme toi!
    Je te souhaite une très belle continuation dans ta grossesse…

    J'aime

  5. Je suis bien d’accord avec vous. Je suis persuadée que ma fin de grossesse se construit aussi maintenant… Pour aller loin il faut aussi savoir ménager sa monture. Bisous

    J'aime

  6. Profites-en bien, ce sont des moment précieux en effet, en tête à tête avec tes bébés. Plein de bonnes pensées pour vous 4.

    J'aime

  7. Une fois l’idee de s’arrêter acceptée, c’est effectivement une merveilleuse période et comme les commentaires précédents le signalaient, on n’est jamais trop prudent. Cela étant dit, c’est ton ressenti (et l’avis du toubib bien sur) qui me paraît être le meilleur juge de ce que tu te sens capable de faire ou non.
    Profite bien !

    J'aime

  8. j’ai été arrêtée à 17 sa pour contractions, impossible de faire ma classe de moyenne section, j’étais régulièrement pliée en deux… la sage-femme m’a clairement dit qu’il fallait que je couve plutôt que de prendre des risques inutiles. Profite bien de cette parenthèse, une grossesse au calme est un luxe pour tes deux loulous, tu pourras te concentrer sur eux!! c’est comme ça que j’ai commencé le tricot: bonnets, chaussons et petits cache-coeurs à foison!!!!!
    surtout profite de vous 3 🙂

    J'aime

  9. Je suis bien contente pour toi, c’est important ce temps là pour se préparer, tout en douceur .. …Profitez bien, bises !

    J'aime

  10. Hello Lily, j’avais découvert ton maginfique blog il y a quelques mois en arrière, en pleine FIV (énième FIV, devrais-je dire !) et j’avais beaucoup aimé, m’étais reconnue dans toutes tes galères. Et là, hasard, je reviens dessus aujourd’hui car j’ai le temps, je suis arrêtée 10 jours aprés une FIV avec DO faite en Espagne avant-hier….. Je découvre que pour toi c’est le bonheur, ça a marché et je me dis que le fait que je sois revenue visiter ton blog aujourd’hui n’est pas que le fruit du hasard …. Est-ce la bonne fée des FIV m’a soufflé l’idée d’aller te lire pour me faire comprendre que mon tour est peut-être arrivé à moi aussi ……? Prise de sang le 18 juin prochain, le jour de mon anniversaire de mariage…. Encore un signe ? Bon faut aussi que j’arrête de voir des signes partout car peut-être que plus dure sera la chute….
    En tous cas, je vais te lire et te suivre, me réjouir de votre bonheur le plus sincèrement du monde, et espèrer que mon tour vienne ….!
    Plein de bisous et une pensée pour Luke et Léia !

    J'aime

  11. c’est exactement le terme auquel j’avais été arrêtée. et crois moi je n’ai pas meilleur souvenir de ma vie que cette période de douce attente. Pourtant j’étais allongée tout le long, mais avec deux bébés dans le ventre on n’est jamais seule…

    J'aime

  12. C est très bien comme ça…… c est vrai qu une grossesse gémellaire, très attendue, a un certain age….. il faut mettre toutes les chances de son coté, afin de n avoir aucun regret. Certaines sont hyper actives et subissent un accouchement prématuré et se disent qu elles n ont pas été assez prudentes. Alors c est vrai, ton mari à raison, repose toi, de bons petits plats, des cinés, de jolies petites promenades…….. La vie est belle.

    J'aime

  13. Tu vas voir, les journées à la maison passent très vite en fait!
    Comme tu le dis, c’est une fois dans une vie, donc sur une carrière de 40 ans ou plus, ça représente peu.
    Je suis à nouveau en arrêt pour cause de sciatique très handicapante, et je t’assure que j’ai vu la différence depuis que je suis de nouveau arrêtée : le bébé bouge beaucoup plus et beaucoup plus souvent, la fatigue est beaucoup moins présente, je fais des siestes de deux heures chaque jour, je pense beaucoup plus au bébé, je peux me consacrer à cette grossesse et cet enfant tant désirés.
    Le ventre qui pèse ralentit beaucoup (pour ma part à partir de 5 mois et demi de grossesse j’ai vraiment senti que j’avais franchi un cap) et quand on travaille, on est obligée de tenir un certain rythme, ce qui n’est pas toujours compatible avec l’état dans lequel on est (ce que j’écris là est tout à fait personnel, je pense que d’autres femmes sont en super forme jusqu’au bout).
    Et puis dans peu de temps tu vas sans doute commencer à avoir des nuits hâchées, et au final quand on se réveille le matin, on ne se sent pas suffisamment reposée.
    Surtout quand on attend des jumeaux, il est essentiel de se préserver.
    Pas besoin d’être sous cloche, mais écouter ce que ton corps a à te dire, c’est vraiment important, et à mon avis ça évite bien des problèmes obstétricaux. Lever le pied quand on sent que ça tire, s’asseoir ou s’allonger, faire une sieste quand on sent qu’on en a besoin… je crois que ce sont autant de petites choses qui aident vraiment au bon déroulement de la grossesse.
    Allez, maintenant, profite!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s