Les jumeaux et nous

Ma première fête des mères

20140526-103625-38185034.jpg

Ah je l’ai rêvé ce jour… Pendant ces années d’infertilité, la fête des mères a tellement été synonyme de douleur, tristesse et frustration que devenue maman, je l’attendais avec impatience.

Malgré tout, mes premières pensées sont allés vers ce parcours de plus de cinq ans, ces piqûres, cet emploi du temps à ajuster en permanence, ces montagnes russes… Je reste marquée… À vie… Du coup, j’ai pensé à toutes celles encore dans la galère pour qui ce jour serait tout sauf une fête.

Et puis je me suis levée pour m’occuper de mes enfants. À leurs pieds, dans chacun de leurs lits, il y avait un joli cadeau pour moi et un petit mot écrit par leur père. Il faut dire, j’avais été insistante – lourde, disons-le – pour recevoir un présent pour ma première fête des mamans. Et mon homme a fait les choses en grand.

J’ai alors serré mes enfants très forts dans mes bras et je me suis dit que j’étais la plus chanceuse du monde. Je ne regrette rien de ce parcours qui m’a permis de devenir mère, et surtout pas la décision prise un jour de faire un pas de côté, de dire fuck au biologique pour pouvoir enfin fonder notre famille.

18 réflexions au sujet de « Ma première fête des mères »

  1. Quel bonheur de te lire ! Ça faisait un moment que je n’avais pas mis de commentaire, mais vivant la même chose, ma première réelle fête des mères après l’expérience PMA, je n’ai pu résister ! La fête des mères et des pères est tous les jours après avoir vécu cela ! On a tellement d’amour à leur donner et nos petits nous le rendent bien !

    J’aime

  2. toujours émue lorsque je lis un de tes messages…..comme je te comprends après quelques années « du parcours du combattant » j’avoue que je savoure chaque instant …maintenant il s’agit de trouver un cadeau pour la fêter dignement celle des papas…bises et très bonne journée

    J’aime

  3. Tellement heureuse pour toi… que j’en ai les larmes aux yeux!
    Bon je pleure à chaque fête des mères quand mes pioux se lèvent et viennent me voir tous fiers! (enfin surtout la grande! mon tout petit piou est un peu trop petit pour ça!)

    bises

    J’aime

  4. j’ai pensé hier à toutes les galériennes que je lis ici et là et à toutes ces ex-galériennes qui fêtaient leur première (ou pas) fête de mères.
    Bravo à ton homme pour avoir capté les signaux subliminaux !

    Pour la première fois hier, j’ai eu de mes deux merveilles des cadeaux non préparés à l’école ou crèche ou proposés par je ne sais qui. Des cadeaux qui venaient directement de leur coeur et ça ça n’avait pas de prix 🙂

    J’aime

  5. Roooh, il a plus assuré que Right l’année dernière.
    J’aurais du peut-être être plus insistante…
    En tout cas, cette année, il n’a pas oublié et j’ai eu droit à un magnet personnalisé 🙂
    Bisous

    J’aime

  6. Ma première fête des mères…. il y a 3 ans…. même sensation que toi…. même pas de côté…

    3 ans plus tard, et une autre petite fille présente pour la fête des mères, on oublie presque tout, bizarrement, et le sentiment de colère, de frustration, n’est quasiment plus là….

    prochaine étape qui va faire couler beaucoup de larmes de joie : le premier « maman » …. hâte de te lire à ce moment là !!!

    J’aime

  7. Tu devais effectivement être très heureuse!!! Fête bien méritée pour toi mais pensée pour toutes celles qui ne la fêtent pas…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s