Les jumeaux et nous

La fête du père

20140615-163207-59527442.jpg
Après ma première fête des mères, sa première fête des pères. Je suis aussi émue, si ce n’est plus… Je voulais tellement qu’il soit papa avant ses 40 ans… C’est chose faite.

Mon homme est un papa gâteau. Présent, impliqué. Il sait tout faire, parfois mieux que moi (le mouche bébé par exemple). Nous essayons de construire une répartition égalitaire des tâches. Le matin, c’est moi qui attend la nounou. Le soir, c’est lui qui vient la « libérer ». Quoique cette semaine, je me suis débrouillée pour être là en même temps que lui. Trop envie de profiter de mes petits loups…

Restent des disparités évidemment. Je m’inquiète trop. Lui pas assez. Je suis plutôt à la manœuvre quand il s’agit de penser à faire les courses, prendre rendez-vous chez le pédiatre, organiser le planning des mercredis… Et surtout… Il n’entend pas les petits la nuit. Mon jedi de mari a ses limites… Et un sommeil de plomb. Il se fait parfois réveillé à grands coups de coude quand je me suis déjà levée plusieurs fois. Et pour compenser, c’est plutôt lui qui assure les biberons du matin le week-end, me laissant quelques dizaines de minutes de sommeil supplémentaires bien nécessaires.

Bien-sûr, l’arrivée des jedis a changé beaucoup de choses. Nous sommes restés dix ans ensemble sans enfant à prendre soin l’un de l’autre. Les années PMA ont accentué le phénomène. Aujourd’hui, et pour le moment, le temps du couple est réduit à la portion congrue. Les soirées en tête à tête se comptent facilement sur les doigts d’une main. Les câlins sont encore rares (les bébés ont un radar ou quoi ? Il suffit qu’on esquisse un rapprochement pour que l’un des deux commence à chouiner). La fatigue peut générer des tensions. Mais nous arrivons à relativiser (pourvu que ça dure…). Nous savions que les trois premières années des loulous leur seraient presqu’exclusivement consacrées.

Alors quand souvent on me demande « ça va ? pas trop dur le rythme avec des jumeaux ? ». Je réponds invariablement : « non ! On est deux, vous savez. » Et je suis toujours surprise qu’un père investi (enfin un père quoi !) soit encore si étonnant de nos jours…

Publicités

7 réflexions au sujet de « La fête du père »

  1. Touchant!
    Le sommeil de plomb du papa, il paraît que c’est physiologique : la maman est en alerte sur les pleurs des bébés, et le papa aux « dangers »…
    Attention aux fausses excuses quand même!
    Pour faire changer les mentalités, vive les ABCD de l’égalité!

    J'aime

  2. bonne première fête des pères!!!! mon mari est génial et souvent lui entendait les petits avant moi la nuit, pis comme vous, moi je ne suis pas du soir donc il veillait pour le dernier bib et moi je faisais celui de tôt le matin, un travail d équipe quoi!!!!

    J'aime

  3. Ton homme n’est pas seul, je mets ma main à couper que mon mari ne bougera pas un cils quand les jumeaux pleureront la nuit ! Par contre attention aux idées reçues, il y a (j’en connais) des nanas qui ne laissent aucune latitude à leur mari et veulent s’occuper de tout parce qu’elles estiment qu’elles le font mieux ou qu’elles préfèrent tout gérer et le papa reste dans son rôle distant sans s’occuper des enfants + à cause de la maman que par manque d’envie ou « machisme ». 😉

    J'aime

  4. Comme toi je suis étonnée de voir encore le nombre de jeunes papas qui ne changent pas de couche et gardent leur enfant seul qu’en cas de force majeure ? j’imagine que c’est surtout par peur de ne pas savoir gérer…
    en tout cas le mien me filerai presque des complexes tellement il gère!

    J'aime

  5. C’est vrai que ça semble rare d’avoir un père investi (j’ai la chance d’avoir ce modèle a la maison)…
    J’imagine que les mentalités mettent du temps a changer!
    Bonne fête a lui!
    Bisous

    J'aime

  6. Heureux homme! Bonne fête à lui. Et pour les moments ensemble à deux. Ça reviendra un jour, soyez en certains. Et vous vous direz que même si ça n’a pas été facile, c’était bon de profiter de ces instants.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s